Document de recherche 2002/052

Conditions Oceanographiques Biologiques et Chimiques sur le Plateau Terre-Neuvien au cours de l'Année 2001 avec une comparaison avec les observations anterieures

Par P. Pepin et G.L. Maillet

Résumé

Nous passons en revue les données de variations saisonnières et interannuelles des concentrations de chlorophylle a et des principaux éléments nutritifs, des taux de production primaire et de l'abondance des principaux taxons de phytoplancton et de zooplancton à la station 27 et sur des transects océanographiques standard, sur la plate-forme de Terre-Neuve. Nous mettons l'accent sur les séries temporelles et spatiales des diverses mesures biologiques, chimiques, optiques et physiques faites en 2001, mais en les comparant avec les données disponibles pour des années antérieures. Les variations des conditions lumineuses, notamment l'atténuation de la lumière et la profondeur de la zone euphotique, étaient semblables à celles de l'année précédente. En 2001, la prolifération printanière du phytoplancton était d'ampleur semblable à celle de 2000, mais elle s'est produite plus tard et a duré presque deux fois moins longtemps qu'en 2000. À la station 27, les concentrations des principaux éléments nutritifs variaient d'une année à l'autre. En 2000-2001, les concentrations de silicate et de nitrate dans la couche mélangée supérieure présentaient les variations saisonnières attendues. L'appauvrissement en nitrate durant le cycle de production était plus important en 2000 qu'en 2001. Les concentrations intégrées des éléments nutritifs en eaux profondes étaient presque deux fois plus élevées en 2000 qu'en 2001. L'ampleur, le moment et la durée de la stratification étaient semblables en 2000 et en 2001, mais celle-ci semble s'être établie un peu plus rapidement en 2001. À la fin de l'hiver et au printemps 2001, on a observé une période prolongée de profondeur maximale de la couche mélangée, ce qui a pu contribuer à retarder la prolifération printanière. Nous avons dénombré les principaux groupes de phytoplancton présents chaque saison à la station fixe et sur les transects standard du PMZA. La réduction généralisée de l'abondance des flagellés et des diatomées en 2001 dans les zones côtières et sur la plate-forme constitue la différence la plus remarquable observée au cours des dernières années. En général, l'abondance des principaux groupes de zooplancton à la station 27 était semblable à celle observée en 1999 et en 2000, quoique les densités étaient généralement plus faibles à l'automne de 2001. L'exception la plus notable était l'abondance de Calanus finmarchicus à l'hiver de 2001, lorsqu'une importante cohorte de jeunes stades éclos l'automne précédent dominait la population. Les données indiquent que la production maximale de Calanus finmarchicus du premier stade copépodite aurait été retardée d'environ 30 jours par rapport aux deux années précédentes. La densité des nauplii calanoïdes de grande taille a présenté un retard semblable, et leurs densités maximales n'ont atteint qu'environ la moitié de celles observées l'année précédente, quoique les densités globales étaient comparables à celles de 1999. En général, la communauté zooplanctonique présentait une composition semblable à celle observée en 1999 et en 2000, bien que l'abondance relative des gastéropodes pélagiques est restée élevée plus longtemps que lors des deux années précédentes. L'abondance printanière et estivale de l'ensemble du zooplancton sur la plate-forme de Terre-Neuve était semblable aux observations antérieures, exception faite des zones côtières le long du transect de la baie Bonavista où les densités estivales des principaux taxons étaient inférieures. Par contre, le long de la côte du Labrador, les densités des principaux taxons semblaient élevées lors du relevé de navire de recherche effectué en juillet.

 Document PDF complet
61 pages (5420K)

Offre de produire le document dans les deux langues officielles :

Ce rapport contient des termes scientifiques et techniques; il a été publié dans la langue officielle du groupe de travail ou du scientifique expert qui l’a produit. Si ce document n’est pas disponible dans la langue officielle de votre choix, veuillez communiquer avec le Secrétariat.

Avis d’accessibilité :

Ce document est disponible en format PDF. Si le document suivant ne vous est pas accessible, veuillez communiquer avec le Secrétariat pour l’obtenir sous une autre forme (par exemple un imprimé ordinaire, en gros caractères, en braille ou un document audio).

Date de modification :