Saumon d'élevage

Salmon Salmon

Illustration : Brenda Guild

Noms :

Saumon de l'Atlantique (Salmo salar), saumon quinnat (Oncorhynchus tshawytscha) et saumon coho (Oncorhynchus kisutch)

Emplacements :

Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador

Méthodes :

Juvéniles : écloseries sur terre (circulation directe et recirculation) et parcs en filet en eau douce

Grossissement : parcs en filet en eau salée, quelques systèmes sur terre

Stock de géniteurs : installations sur terre (circulation directe et recirculation) et parcs en filet en eau salée

En bref

Le Canada est le quatrième producteur mondial de saumon d'élevage. Le saumon de l'Atlantique est le produit aquacole le plus exporté, mais les saumons quinnat et coho sont d'autres espèces d'élevage. Les États-Unis sont le plus gros marché d'exportation pour le saumon d'élevage canadien. Le saumon d'élevage s'inscrit au troisième rang du point de vue de la valeur des exportations canadiennes de produits de la mer; c'est la principale source d’exportation de produits agricoles de la Colombie-Britannique. La production de saumon représente plus de 70% du volume total produit au Canada et plus de 80% de sa valeur à la ferme. Il s’agit d’un important moteur économique pour les collectivités côtières et rurales des côtes Est et Ouest.

Valeur

La moyenne annuelle de la valeur à la ferme du saumon d'élevage était de 735.2 millions de dollars durant les cinq dernières années (2011-2015). La production de la Colombie-Britannique représente plus de 60 % de ce total. La valeur à la ferme correspond à la valeur du produit une fois ce dernier vendu par le producteur.

Production

Une moyenne annuelle de 122 300 tonnes de saumon a été produite au Canada dans les cinq dernières années (2011-2015). La Colombie-Britannique a produit plus de 60 % de cette quantité.

Pour en savoir plus sur les répercussions de l'aquaculture, consultez :

Réglementation

La réglementation couvre entièrement tous les aspects de la salmoniculture : salubrité alimentaire, santé des animaux et aspects environnementaux des activités. Les gouvernements provinciaux sont également responsables de l'octroi des permis aux sites d'aquaculture et aux usines de transformation. La réglementation de l'industrie permet d'assurer la durabilité des fermes salmonicoles et des milieux dans lesquels ces fermes sont exploitées.

En Colombie-Britannique, les permis d'élevage de saumon sont administrés par Pêches et Océans Canada en vertu de la Règlement du Pacifique sur l’aquaculture alors que l'administration des tenures des sites d'aquaculture est régie par la réglementation provinciale.

Recherche scientifique

Les recherches scientifiques aliment l'élaboration des règlements régissant la gestion de l'aquaculture au Canada ainsi que les décisions connexes, y compris la réglementation de l'industrie salmonicole. Pêches et Océans Canada a participé à de nombreuses recherches sur la salmoniculture, notamment en ce qui concerne les interactions entre les activités de l'aquaculture d'une part, l'environnement marin et les espèces sauvages de poissons et de mollusques et crustacés de l'autre. D'autres recherches consacrées au saumon d'élevage ont porté sur la santé des animaux aquatiques, la composition des aliments des poissons et la qualité des produits.