Omble chevalier d’élevage

Salmon

Illustration : Brenda Guild

Noms :

Omble chevalier (Salvelinus alpinus)

Emplacements :

Alberta, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Ontario, Québec, Terre-Neuve-et-Labrador et Yukon

Méthodes :

Juvéniles : écloseries sur terre (circulation directe et recirculation)

Grossissement : systèmes sur terre (circulation directe et recirculation) et parcs en filet en eau salée

Stock de géniteurs : sur terre (circulation directe et recirculation)

En bref

L’élevage de l’omble chevalier en eau douce constitue une petite industrie, mais cette dernière connaît une expansion au Canada. L’omble chevalier se développe dans les eaux froides, comme celles de l’Arctique. Cette espèce est donc adaptée à l’aquaculture dans le Nord canadien.

Même si l’élevage de l’omble chevalier est encore relativement jeune au Canada, cette industrie est diversifiée. Les éleveurs produisent à la fois des œufs et des poissons matures. On exporte les œufs dans de nombreux pays souhaitant développer leur propre industrie de l’omble chevalier, tandis qu’on vend la chair du poisson tant à l’échelle nationale qu’internationale. De plus, l’aquaculture de l’omble chevalier génère des retombées économiques et sociales positives pour les Premières nations et les collectivités éloignées du Canada.

Pour en savoir davantage sur les répercussions de l’aquaculture, consultez Prospérité économique et les communautés.

Réglementation

L’industrie aquacole de l’omble chevalier est entièrement réglementée à l’échelle fédérale, provinciale et territoriale. La réglementation de l’industrie permet d’assurer la durabilité des fermes d’élevage et des milieux dans lesquels ces fermes sont exploitées. Les gouvernements provinciaux et territoriaux doivent assumer des responsabilités réglementaires pour délivrer des permis aux sites et aux usines de transformation. La gestion de l’industrie aquacole est fondée sur les sciences; elle s’appuie également sur les connaissances locales et traditionnelles.

Recherche scientifique

La recherche scientifique est essentielle pour favoriser le développement responsable de l’industrie aquacole de l’omble chevalier au Canada. De nombreux projets de recherche novateurs ont été entrepris par des chercheurs de Pêches et Océans Canada, de l’industrie et du secteur universitaire, et par d’autres chercheurs du gouvernement, en vue d’optimiser le rendement de la croissance et la santé de l’omble chevalier, ainsi que les conditions environnementales liées aux pratiques d’élevage.