Recherche scientifique sur la truite d'élevage

La recherche scientifique est au cœur d'une industrie trutticole écologiquement durable. Au cours de la dernière décennie, on a entrepris plusieurs études sur l'élevage de la truite et d'autres espèces d'eau douce afin de mieux connaître les espèces de truite, les méthodes de production de l'élevage de truites, les répercussions de l'élevage de truite sur les écosystèmes lacustres et les approches novatrices en matière de composition de la nourriture pour poissons et de gestion des déchets. Parmi ces études, une initiative échelonnée sur plusieurs années a été lancée par des scientifiques et des chercheurs de Pêches et Océans Canada dans la région des lacs expérimentaux près de Kenora, en Ontario, avec pour but de surveiller les changements liés à l'élevage de poissons dans un de ces lacs, notamment l'effet sur les espèces autochtones de poisson, après y avoir établi un élevage de truite arc-en-ciel à petite échelle.

Innovation

La ferme aquacole modèle canadienne du Manitoba utilise un système aquacole terrestre en parc clos et en recirculation, simple mais intensif, qui devrait servir de base à une approche normalisée de production aquacole d'eau douce. L'élevage de truite arc-en-ciel est surveillé de près pour documenter le rendement économique et environnemental du modèle, qui fait usage des dernières technologies en matière de nutrition et de stratégies d'alimentation, de gestion de la santé des poissons, de conservation et de service d'eau, de traitement et de gestion des déchets ainsi que d'autres normes d'exploitation.

  • R et D en aquaculture au Canada (articles publiés en 2009 et 2011)
  • Audio-vidéo: L’aquaculture du futur (La Semaine verteRadio-Canada) – disponible en français uniquement

L’efficacité des milieux humides aménagés pour le traitement des effluents des fermes piscicoles terrestres fait l'objet d'un projet de recherche en Ontario. Ce projet s'inscrit dans la continuité d'autres études menées dans des régions chaudes ou plus tempérées – zones équatoriales, États-Unis et Europe – et qui ont montré que les milieux humides aménagés sont efficaces pour éliminer l'azote, le phosphore, les agents pathogènes et les autres contaminants nouveaux, ou en réduire les concentrations, dans les effluents d'eaux usées.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2009)
  • Centre for Alternative Wastewater Treatment (présentation)

Pour se conformer aux lignes directrices régissant la production et l'utilisation de compost aérobie en Ontario, des chercheurs ont effectué l'analyse chimique requise du compost fabriqué au moyen d'un système mis au point par un aquaculteur du Nord de l'Ontario. Ce système de compostage reçoit les déchets de transformation du poisson et des poissons morts auxquels on ajoute de la sciure de bois locale dans un digesteur aérobie qui produit du compost.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2009)

Des chercheurs et d'autres intervenants travaillent sur un programme national de sélection et d'élevage de la truite arc-en-ciel dans l'industrie canadienne de l'aquaculture. Cette initiative vise à accroître le rendement de l'élevage de truite arc-en-ciel en ciblant particulièrement une augmentation du rendement en filets, du taux de croissance et du niveau de tolérance aux conditions d’eau chaude.

  • R et D en aquaculture au Canada (articles publiés en 2009 et 2011)

Des chercheurs recensent la variation génétique de souches de truites arc-en-ciel sauvages, semi-domestiquées, diploïdes et triploïdes, en Colombie-Britannique ainsi que de la souche commerciale LYNDON en Ontario. La mise en place d'une base de données génétiques pour la souche LYNDON permettra de surveiller la consanguinité et la réussite de l'accouplement grâce à l'identification généalogique.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2011)

Aliments pour truite

Des chercheurs étudient les coefficients de croissance et de digestibilité apparente de l'azote et du phosphore pour des truites arc-en-ciel et des ombles de fontaine de différentes tailles, nourris avec deux moulées commerciales différentes et exposés à deux températures d'eau différentes. Les résultats nous permettront d'établir les bilans d'azote, de phosphore et de matière sèche.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2011)

Dans la foulée d'expériences qui montraient qu'un régime déficient en phosphore provoque de multiples anomalies vertébrales chez la truite arc-en-ciel d'élevage, des chercheurs tentent de déterminer le rôle et la fonction des gènes responsables de la croissance du tissu osseux qui sont à l'origine des anomalies observées. Il s'agit d'un projet de recherche international.

  • R et D en aquaculture au Canada (articles publiés en 2011 et 2013)

Effets potentiels sur les poissons, les mollusques et les crustacés sauvages, ainsi que sur le milieu d'eau douce

L'ajout de substances naturelles ou artificielles, notamment des nitrates ou des phosphates, dans une masse d'eau peut augmenter la biomasse dans l'eau, ce qui pourrait causer une eutrophisation et réduire la teneur en oxygène de l'eau. Un certain nombre d'initiatives de recherche sur l'élevage de truites étudient en ce moment l'incidence des élevages de truites sur l'état trophique des lacs.


Le flux d'éléments nutritifs des sédiments vers la colonne d'eau a été quantifié dans la région des lacs expérimentaux en vue d’estimer la contribution globale des sédiments contenant des déchets piscicoles en provenance des élevages de truites à la charge en phosphore et en azote solubles, ainsi que l'éventuelle contribution de ces flux à l’eutrophisation de l'eau.


Le phosphore est un élément nutritif fondamental pour le développement du squelette et la croissance des poissons qui provient presque exclusivement de l'alimentation. Une équipe de recherche interprovinciale s'est employée à optimiser la formulation d'un régime déficient en phosphore pour la truite arc-en-ciel ainsi qu'à déterminer l'alternance de régimes déficients et complets en phosphore afin de maximiser la croissance des truites tout en minimisant les rejets de phosphore.

  • Résumé de recherche, R et D en aquaculture au Canada (articles publiés en 20072009 et 2011)
  • Fiche technique : Utilisation d'aliments pour truites de grande qualité en vue d'accroître la performance de croissance et de diminuer les déchets de phosphore

Une équipe de recherche multidisciplinaire étudie les interactions entre les truites arc-en-ciel sauvages et les truites d'élevage dans le chenal Nord du lac Huron en suivant un petit nombre de truites d'élevage munies d'émetteurs acoustiques et radiotélémétriques. Le projet vise à quantifier l’étendue des déplacements des évadés et le flux génétique entre les populations, ainsi qu'à mesurer les interactions entre les poissons sauvages, les poissons ensemencés et les évadés. Les résultats préliminaires des simulations d'évasions à petite et à grande échelle indiquent que bon nombre d’évadés restent à proximité des sites aquacoles ou les visitent à plusieurs reprises, ce qui les rend vulnérables à la prédation et à la pêche récréative.

  • R et D en aquaculture au Canada (articles publiés en 20072009 et 2011)

Les effets des enclos d'élevage sur les poissons sauvages et les espèces d'eau douce dans le lac Huron ont fait l'objet d'une étude pour laquelle les chercheurs se sont servis de filets maillants de fond, dans les sites aquacoles et à un ou deux kilomètres de ceux-ci, pour capturer des échantillons de poissons et d'autres espèces. Ce plan d’échantillonnage a permis de démontrer que les sites aquacoles n’ont aucun effet sur les rapports isotopiques chez les poissons sauvages On a toutefois remarqué que les poissons, toutes tailles confondues, étaient plus abondants aux alentours des enclos et cela pour des raisons autres que la présence de nourriture. Les chercheurs suggèrent que les cages peuvent servir de refuge aux poissons sauvages pour se protéger des oiseaux et des autres prédateurs.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2007)

Réglementation

Des chercheurs s'emploient à développer des outils qui permettront aux organismes gouvernementaux chargés de la réglementation de prendre des décisions sur une base objective en ce qui concerne la délivrance de permis et la réglementation des nouveaux sites aquacoles d'eau douce. Cette étude sur cinq ans comporte cinq volets : l'évaluation du modèle de localisation des particules DEPOMOD, l'élaboration d’un modèle de dispersion des particules, l'élaboration d’un modèle des incidences benthiques, la mise à l’essai des modèles de dispersion des particules et des incidences benthiques, et la modélisation des effets écologiques. On évalue la validité du modèle DEPOMOD pour les milieux d'eau douce dans la plus grande ferme d'élevage de truites arc-en-ciel en cage au Canada, Wild West Steelhead, en Saskatchewan.


On a mis au point un outil informatisé d’aide à la décision (OAD) qui permettra aux responsables de la réglementation en Ontario d'effectuer des évaluations uniformes des demandes de permis d’aquaculture. L’OAD comprend 10 fiches de travail qui contiennent les critères de décision et les documents liés aux points de prise de décision afin de classer les risques dans les 10 catégories suivantes : habitat du poisson, santé du poisson, communautés de poissons, espèces en péril, pratiques d'exploitation, qualité de l’eau, sédiments, consultation, eaux navigables et concessions sur les terres de la couronne.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2009)

Santé animale

La maladie des eaux froides est particulièrement préoccupante dans les installations d'élevage en bassin allongé alimentées en eau souterraine. Afin de préparer des essais d’auto-vaccins contre cette maladie, les chercheurs ont entrepris d'identifier les souches de la bactérie à l'origine de la maladie. L'étude comprenait aussi un essai de traitement visant à déterminer l’efficacité du florfénicol en tant que mesure thérapeutique pour parer aux effets de la maladie des eaux froides.


On a testé l’efficacité du cinnamaldéhyde sur un champignon courant, in vitro ainsi que sur les œufs et les alevins d’omble de fontaine et de truite arc-en-ciel, pour la comparer à celle du vert de malachite, du formaldéhyde et du bronopol. Les chercheurs ont également mesuré l'impact du traitement (par bain ou par voie orale) sur le pourcentage d’éclosion des œufs ainsi que sur le pourcentage de malformation et de survie chez les alevins.


Une équipe multidisciplinaire mène des recherches visant à identifier les causes possibles du syndrome de la dilatation gastrique et de l'aérosacculite chez la truite arc-en-ciel d'élevage dans la baie d'Espoir et à proposer des mesures d'atténuation potentielles. Des tests de diagnostic normaux ont été effectués, ainsi que des analyses histopathologiques et biochimiques durant le cycle de production.


Information connexe :