Recherche scientifique sur les huîtres d'élevage

La recherche scientifique est au cœur d'une industrie aquacole durable sur les plans économique et écologique. Les scientifiques et les chercheurs de Pêches et Océans Canada ont étudié les techniques d'ostréiculture et de collecte de naissain, ainsi que l'équipement et l'emplacement de la culture, afin d'en déterminer le rôle dans la productivité et la durabilité de l'industrie et leurs répercussions potentielles sur l'écosystème marin. Des activités de recherche ont aussi été entreprises en partenariat avec des provinces, des établissements d'enseignement et l'industrie afin de mieux connaître les parasites de l'huître, comme la maladie MSX.

Innovation

Une technologie de triage mécanisé des huîtres a dépassé les attentes de l'industrie : l'équipement automatisé de tri par tailles a triplé la production par rapport au tri à la main et a permis de réduire les coûts de production de 65 % environ, ainsi que les frais généraux et les coûts de la main-d'œuvre. La nouvelle technologie d'imagerie 3D a permis de rendre les normes de tri plus rigoureuses et d'accroître l'uniformité.


Une équipe de recherche a élaboré de nouveaux prototypes ultraperfectionnés de radeaux de conchyliculture qui amélioreront la rentabilité économique et la durabilité environnementale de l'industrie en Colombie-Britannique, en utilisant des techniques de simulation par ordinateur et des matériaux à la fine pointe de la technologie.

  • Fiche d'information, R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2009)

Le procédé de collage des huîtres a été amélioré grâce au développement d'une technologie de séchage des huîtres, à l'évaluation de l'utilisation de la colle chaude et à la conception d'un flotteur pour la structure d'élevage des huîtres collées.


Des chercheurs de l'Île-du-Prince-Édouard ont passé en revue des cours d'histologie en temps réel à l'aide de la technologie VNC et du logiciel Skype en tant que solutions de réseaux pour la production de méthodes plus fiables et sensibles de détection des pathogènes chez les huîtres, les moules et d'autres mollusques.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2007)

Une installation multifonctionnelle et à boucle fermée de stockage de mollusques et de crustacés a été conçue au Nouveau-Brunswick afin de stocker des mollusques et des crustacés tout en permettant de décontaminer le produit et de maintenir la santé des régions côtières. Le système tue les bactéries et dissout la matière organique tout en aérant et en faisant circuler l'eau, ce qui réduit au minimum le risque d'introduction de maladies ou d'espèces envahissantes et permet la mise en place d'un programme de certification des produits plus efficace et flexible.

  • R et D en aquaculture au Canada (articles publiés en 2009 et 2011)

Aquaculture multitrophique intégrée

L'idée d'élever ensemble des poissons, des mollusques et des plantes marines au profit de l'environnement et de ces trois cultures est connue sous le nom d'aquaculture multitrophique intégrée ou de polyculture. Des chercheurs canadiens étudient plusieurs aspects de ce modèle, y compris la combinaison de l'élevage d'huîtres du Pacifique et d'holothuries en Colombie-Britannique afin de réduire la quantité de dépôts organiques au fond des sites d'élevage, tout en produisant une seconde culture commerciale.


Production

Un projet d'un an visant à examiner l'efficacité de l'agrégat d'argile expansée et de la pierre de lave dans le cadre d'une nouvelle méthode de conchyliculture (huîtres géantes du Pacifique et palourdes japonaises) par culture en suspension a été réalisé par des chercheurs en Colombie-Britannique. On croit qu'en utilisant cette méthode, on pourra réduire les biosalissures et la difformité des coquilles.


Des recherches ont été menées afin de documenter la croissance annuelle de la coquille chez diverses classes de tailles d'huîtres proches de la taille de commercialisation cultivées en suspension, et d'évaluer des stratégies pour accroître la proportion du produit vendable en vue d'améliorer la productivité nette et la viabilité économique. L'étude a aussi permis d'évaluer l'efficacité de l'immersion des huîtres dans un bain de saumure pour éliminer diverses salissures, comme les cirripèdes et les moules.


Une équipe de recherche multidisciplinaire a évalué la performance de la croissance d'huîtres de la même classe d'âge mais de diverses classes de tailles provenant de deux différentes sources de naissain du Nouveau-Brunswick, ainsi que d'huîtres de quatre classes de tailles, à l'aide de deux systèmes de croissance et en les exposant à différentes conditions environnementales locales. En comparant les profils de croissance et de survie des différents groupes de tailles, l'équipe a tenté de déterminer une stratégie appropriée permettant d'identifier et de rejeter les sujets à croissance lente.


Naissain d'huîtres

Une version adaptée de la technique française du collecteur-coupelle pour la collecte et la production du naissain d'huîtres a été testée au Nouveau-Brunswick dans le but de mécaniser les opérations et d'en réduire les coûts. Les essais ont confirmé que cette technique améliore la productivité de la collecte et la mécanisation des opérations. Les collecteurs-coupelles permettent aussi de surmonter les principales contraintes associées à la mise en œuvre d'une stratégie de tri visant la sélection des individus les plus performants en termes de croissance.


Une équipe de recherche a quantifié les taux d'établissement des larves pédivéligères d'huîtres dans des seaux grillagés flottants et a comparé cette approche novatrice de télécaptage à une approche plus conventionnelle. L'objectif était de démontrer que le naissain nouvellement fixé dans les seaux peut se transformer en jeunes huîtres de grande taille dès l'automne de la même année.


Équipement de culture

En 2009, des chercheurs du Nouveau-Brunswick ont commencé un projet de deux ans dans le cadre duquel ils ont comparé l'ostréiculture dans un site côtier et un site extracôtier en employant la méthode française sur ficelles. Ce projet visait à comparer les taux de croissance des coquilles des huîtres et les taux de reproduction sur les sites côtiers et extracôtiers.


Des chercheurs ont étudié l'efficacité de la méthode consistant à immerger des plateaux d'huîtres à une profondeur où la température et la teneur en algues sont moins élevées afin de réduire les taux de mortalité des stocks d'huîtres associés à la prolifération d'algues nuisibles. Dans le cadre de la recherche, l'équipe a tenté de trouver la profondeur optimale à laquelle il faudrait immerger les huîtres pour que leur croissance se maintienne. Les résultats de cette recherche visaient à aider les ostréiculteurs à gérer les taux de mortalité de leur stock en été grâce à des mesures simples de suivi environnemental et de déplacement des plateaux d'huîtres.


En 2009, une nouvelle étude s’est penchée sur la rapidité à laquelle les huîtres collées à des ficelles et élevées en suspension dans deux concessions du Nouveau-Brunswick, un site extracôtier exposé près de Stonehaven et un site côtier protégé dans la baie de Caraquet, atteignaient une taille commerciale.


Entre 2006 et 2008, on a testé l'efficacité de quatre engins flottants expérimentaux pour éloigner les oiseaux. L'étude a été entreprise après qu'un échantillonnage de routine mené en 2004 a permis de relever la présence de fèces d'oiseaux sur un certain nombre de poches flottantes; en conséquence, une nouvelle exigence oblige les fermes ostréicoles à convertir leurs engins flottants en matériel submersible quelques semaines avant de commercialiser leurs huîtres. Une étude complémentaire a été réalisée afin de déterminer si des diffuseurs à microbulles pouvaient réduire la contamination bactérienne (microorganismes d'origine fécale et autres microbes) des huîtres dans l'eau de mer, mais les résultats ont révélé que ces dispositifs d'aération à faible pression ne constituaient pas le moyen le plus efficace.

  • Résumés de recherche (projet 1, projet 2), R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2007)
  • Feuillet d'information (résultats de recherche) : L'aération par microbulles abaisse-t-elle les risques de contamination microbienne des huîtres placées dans l'eau de mer?

Une équipe de recherche a étudié le lien entre la fréquence de retournement des poches, leur degré d'encrassement, les taux de sédimentation des matières organiques et la qualité des huîtres pour mieux comprendre la gestion des poches flottantes des fermes ostréicoles. L'objectif de la recherche était d'améliorer la productivité et de réduire au minimum les impacts environnementaux des poches flottantes. Une étude complémentaire dans ce domaine a été menée sur le développement d'un prototype de retournement automatique des cages OysterGroMC afin de réduire les coûts de production et la main-d'œuvre nécessaire pour retourner les cages afin de contrôler la salissure.

  • Résumes de recherche (projet 1, projet 2), R et D en aquaculture au Canada (articles publiés en  2007 et 2013)
  • Rapport final (résultats) : Création d'un prototype de dispositif de retournement automatique des cages OysterGroMC

On a conçu un nouvel appareil qui utilise de l'eau chaude pour contrôler la salissure dans le cadre de l'ostréiculture au Nouveau-Brunswick. Une autre étude a examiné si les méthodes de contrôle de la salissure, comme l'exposition à un choc thermique chaud ou la dessiccation, avaient des répercussions considérables sur la productivité des huîtres. Les résultats de l'étude ont démontré que la mortalité était plus élevée chez les huîtres juvéniles que chez les huîtres adultes pour le traitement à l’eau chaude ou le traitement par dessiccation.


Effets et avantages potentiels de l'élevage d'huîtres sur les poissons sauvages, les mollusques et les crustacés ainsi que le milieu marin

Une équipe de recherche a réuni les données collectées par le Réseau de surveillance des mollusques (RSM) et a analysé les forces et les faiblesses de cet outil en rédigeant un avis scientifique pour l'équipe de Protection de l'habitat et du développement durable afin de lui permettre de mener des évaluations du risque environnemental que représentent les activités conchylicoles pour le milieu marin. Selon les résultats, un Réseau de surveillance des mollusques, durable et à long terme, sera également conçu.


Des expériences pluriannuelles sur le terrain étudient actuellement la dynamique de rétablissement de la zostère exposée aux huîtres cultivées dans des poches suspendues et aux huîtres cultivées de manière surélevée afin de prodiguer des conseils à l'équipe de Gestion de l'habitat de Pêches et Océans Canada. Le projet vise également à mettre au point des pratiques de gestion exemplaires pour guider l'industrie dans ses efforts d'atténuation des effets de l'ostréiculture sur les populations de zostère.


Une étude a été menée entre 2006 et 2008 afin de déterminer si la densité actuelle de mise en charge des huîtres cultivées (2 000 poches d'huîtres par hectare) peut entraîner un épuisement des ressources alimentaires à l'intérieur de la concession à un moment donné au printemps, à l'été ou à l'automne. Dans le cadre de ce projet, on a étudié des facteurs comme les courants et la température de l'eau. Une étude a par la suite évalué les effets de l'augmentation des densités de mise en charge sur la productivité des huîtres, comme la croissance de la coquille ainsi que l'environnement, par exemple la biodéposition sur trois ans, pour déterminer si la densité de la culture peut dépasser 2 000 poches par hectare.


Des chercheurs en Colombie-Britannique ont surveillé les taux de dépôt des particules, la géochimie des sédiments et les communautés fauniques du milieu benthique dans une ferme d'élevage en suspension de l'huître creuse du Pacifique afin d'en comprendre les répercussions benthiques. Les résultats ont indiqué que l'augmentation de l'apport organique attribuable à la ferme n'entraînait pas de diminution constante de l'accumulation des sédiments ou des sulfures par rapport aux autres emplacements dans la région. Les résultats ont aussi révélé que les communautés benthiques ne présentaient aucun changement qui serait lié à un enrichissement organique des sédiments.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2007)

De 2002 à 2004, on a exécuté un projet visant à évaluer l'étendue de la perturbation du milieu benthique associée aux engins d'élevage de l'huître non permanents utilisés dans deux sites. Les données sur le taux de sédimentation et la qualité des sédiments ont été recueillies pour différentes pratiques d'élevage et aux sites témoins.


Espèces aquatiques envahissantes

Un projet de deux ans a été entrepris entre 2010 et 2012 afin d'évaluer différentes méthodes d'atténuation des risques relatifs à l'introduction possible d'une algue envahissante, dans le but de faciliter les demandes de transfert de naissain de bivalves dans l'Est du Canada.


On est en train de développer un appareil écologique pour éradiquer les espèces envahissantes de l'industrie ostréicole; cet appareil utiliserait la surface libre actuelle et une méthode de chauffage sans recourir aux pesticides ou aux toxines.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2009)

Les tuniciers peuvent endommager les engins d'ostréiculture et causer des préjudices aux stocks. La recherche contribue au développement de stratégies de gestion et de procédures d'intervention rapide.


Santé animale

Au Nouveau-Brunswick, des chercheurs mènent un projet de trois ans visant à évaluer les variations dans la santé et la condition des huîtres en fonction de changements à leur environnement. Cette étude vise à cerner les périodes critiques de stress physiologique. Ces recherches aideront à l'élaboration de plans de gestion et de pratiques exemplaires pour aider les producteurs ostréicoles à réduire les mortalités et à optimiser l'utilisation des ressources, améliorant au final la durabilité écologique de l'industrie ostréicole du Nouveau-Brunswick.


Les chercheurs essaient d'élaborer un essai biologique modifié qui pourra être utilisé dans les eaux tempérées afin d'évaluer l'état d'immunité des bivalves à l'aide de biomarqueurs. L'essai biologique sera utilisé pour évaluer la résistance au stress de stocks d'huîtres à différents degrés d'hétérozygotie. Les résultats de ces recherches contribueront à la détermination précise des stocks qui ont une meilleure tolérance aux conditions de stress.


Une équipe multidisciplinaire de chercheurs a testé en laboratoire la réaction au stress des huîtres creuses du Pacifique soumises à une température élevée et placées en présence d'algues nuisibles, et a déterminé les conditions environnementales qui suscitent une réaction au stress chez les huîtres dans un site d'élevage. La recherche a été menée pour permettre de prévoir et de prévenir les facteurs de stress aux effets irréversibles, qui entraînent des cas de mortalité à grande échelle chez les mollusques d'élevage en C.-B.


Des chercheurs ont étudié si les huîtres et les moules cultivées commencent à s'alimenter à une température semblable au printemps, et s'il existait une corrélation entre les taux d'alimentation des huîtres exposées à de faibles températures et la taille de l'animal. L'étude visait à fournir des données scientifiques pour élaborer l'approche de gestion des fermetures de secteurs coquilliers par espèce au Canada.


Sphère X multinucléée (ou maladie MSX)

Depuis l'apparition de la maladie MSX, la Sous-section de la santé des mollusques de Pêches et Océans Canada et le ministère des Pêches et de l'Agriculture de la Nouvelle-Écosse ont réalisé des tests de dépistage du parasite chez ces mollusques en vue de formuler un avis scientifique pour la gestion de cette maladie.

Une équipe de recherche coopérative du gouvernement et de l'industrie a lancé un programme de sélection pour obtenir, à partir de la population du lac Bras d'Or, des huîtres résistantes à la maladie MSX, avec les quatre objectifs suivants : mettre en œuvre un plan de sélection par rotation avec des huîtres provenant de sites donnés, tester la progéniture sur place, tenir compte des répercussions de la reproduction en quarantaine pour obtenir des individus hybrides, et formuler des recommandations pour l'élargissement et la poursuite du programme de sélection et pour la réalisation de programmes futurs de rétablissement.


  • Une étude a été entreprise pour déterminer précisément les combinaisons temps-température-salinité requises pour la gamétogénèse et la ponte fructueuse chez les huîtres atteintes de la maladie MSX. Ces renseignements étaient essentiels à la réussite du programme de sélection d'huîtres résistantes à la maladie MSX et pour préciser le moment et le zonage des activités de gestion des huîtres dans le lac Bras d'Or.
  • Résumé de recherche, R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2007)

  • Les résultats d'une étude quinquennale portant sur deux parasites qui nuisent à la conchyliculture au Canada atlantique permettent de penser que la documentation de la répartition du parasite MSX chez les huîtres, ainsi que la surveillance des mortalités associées, sont essentielles pour permettre la poursuite des activités aquacoles tout en protégeant les stocks non touchés.
  • Résumé de recherche, R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2007)

Maladie de Malpèque

Une étude en deux volets a été entreprise par des chercheurs afin de développer des outils moléculaires pour le diagnostic de la maladie de Malpèque. Le premier volet visait à confirmer la présence d'un agent pathogène dans les tissus des huîtres atteintes en isolant de petites parties de son matériel génétique. À l'aide de ces données, le deuxième volet avait pour objet de développer un test de réaction en chaîne de la polymérase (PCR) pour confirmer la présence ou l'absence de l'agent pathogène dans les tissus de l'huître.


Qualité du produit

Des chercheurs du Nouveau-Brunswick élaborent des outils servant à évaluer la durée de conservation de l'huître américaine. Les résultats de ce projet aideront à déterminer les conditions optimales d'entreposage afin d'éviter une perte de qualité rapide.


Entre 2010 et 2011, on a surveillé divers paramètres chimiques dans les tissus d'huîtres américaines hivernant en milieu marin, dans des réservoirs et dans des chambres froides afin de déterminer les paramètres qui risquent de causer un stress physiologique et de modifier le goût des huîtres. Les résultats préliminaires ont laissé entendre que l'ouverture des coquilles est presque imperceptible pendant l'hiver chez les huîtres en mer et dans les réservoirs, et qu'au printemps, l'activité valvaire est déclenchée lorsque la température de l'eau atteint entre 1 et 7 °C. Les résultats ont aussi suggéré que les lipides des glandes digestives représentaient la principale réserve énergétique des huîtres pendant l’hiver.

  • R et D en aquaculture au Canada (article publié en 2011)

Une étude a été entreprise pour élaborer des outils de gestion de la teneur en cadmium des huîtres. La recherche portait sur plusieurs aspects : l'étude de la variabilité de la teneur en cadmium de différentes huîtres, dans les tissus des huîtres, entre les sites et en fonction de la profondeur; l'examen des concentrations relatives de cadmium dans l'estomac et d'autres tissus; l'examen de la voie d'absorption potentielle du cadmium par le phytoplancton et le transfert subséquent de ce métal dans les huîtres. Les résultats de cette étude ont révélé que le cadmium est principalement concentré dans les tissus intestinaux. Les matières particulaires n'ont pas été identifiées comme étant une source importante d'apport en cadmium chez les huîtres, étant plutôt associées à une corrélation négative; on a également découvert une corrélation inverse entre les concentrations tissulaires de cadmium chez les huîtres et la température.


Information connexe :