Quantification des degrés d’introgression du saumon d’élevage évadé et du saumon sauvage de l’Atlantique, et étude des changements génétiques à leur cycle biologique

PRRA-2019-NL-01

Description

Le nombre de saumons d’élevage de l’Atlantique dépasse désormais la population de saumons sauvages de l’Atlantique à Terre-Neuve-et-Labrador. Les saumons d’élevage évadés peuvent se reproduire avec les saumons sauvages, ce qui modifie la génétique de la population et nuit aux capacités d’adaptation locale. Dans le sud de Terre-Neuve-et-Labrador, des saumons hybrides de première génération (c.-à-d. F1) ont été décelés après des évasions de saumons d’élevage en 2013 et en 2015. La survie des hybrides en eau douce est limitée, mais le nombre d’individus sauvages rétrocroisés soutient l’hypothèse qu’une partie de ces mâles F1 parviennent à maturité de manière précoce (c’est-à-dire tôt) et se reproduisent avec succès. L’introgression entre le saumon sauvage et le saumon d’élevage s’accompagne probablement d’une possibilité de modification des caractéristiques du cycle biologique du saumon sauvage (p. ex. l’âge à la maturité). L’impact ultime de l’introgression entre le saumon sauvage de l’Atlantique et le saumon d’élevage de l’Atlantique demeure difficile à résoudre ou à prévoir. L’objectif global du PRRA-2019-NL-01 est de fournir des conseils scientifiques sur les répercussions génétiques de l’introgression entre le saumon d’élevage de l’Atlantique évadé et le saumon sauvage de l’Atlantique sur les populations de saumon sauvage. Cette recherche permettra 1) de tester l’applicabilité des modèles prédictifs de l’Islande pour la distribution des impacts génétiques à Terre-Neuve; 2) de quantifier les niveaux d’hybridation (c.-à-d. les hybrides F1) et d’introgression (c.-à-d. F2 et rétrocroisements) après les évasions de saumons d’élevage en 2013, 2015 et 2018 dans le sud de Terre-Neuve; et 3) d’examiner les impacts à long terme sur la variation du cycle biologique en utilisant l’analyse génomique de l’âge à la maturité chez le saumon de l’Atlantique en Amérique du Nord.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Années

2019-2022

Chercheur principal

Ian Bradbury
Chercheur scientifique, Centre des pêches de l’Atlantique Nord-Ouest, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Courriel : Ian.Bradbury@dfo-mpo.gc.ca