Évaluation génomique des interactions génétiques potentielles que présente l’utilisation de la lompe européenne comme poisson-nettoyeur dans l’aquaculture du saumon de l’Atlantique à Terre-Neuve

PRRA-2018-NL-04

Description

La gestion efficace du pou du poisson continue d’être une priorité pour l’industrie aquacole du saumon de l’Atlantique, et l’utilisation de poisson-nettoyeur pour la biorestauration est devenue une solution de rechange de plus en plus courante aux pesticides chimiques. En 2018, la région de Terre-Neuve-et-Labrador de Pêches et Océans Canada a reçu une demande d’importation de cinq millions de lompes d’origine européenne (Cyclopterus lumpus) pour les utiliser en tant que poissons-nettoyeurs dans la salmoniculture. Selon des recherches récentes, le saumon d’élevage échappé et d’autres espèces de poissons-nettoyeurs importées, comme le crénilabre mélops (Crenilabrus symphodus), peuvent s’hybrider avec des populations sauvages et menacer l’intégrité génétique de celles-ci. Compte tenu du déclin d’environ 58 % de la lompe sauvage dans le sud de Terre-Neuve au cours des 20 dernières années (Simpson et al. 2016), le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a recommandé l’inscription de la lompe comme « espèce menacée ». À ce titre, il subsiste une incertitude considérable quant à l’impact potentiel des lompes d’origine européenne sur les populations locales. PARR-2018-NL-04 caractérisera la structure des populations de lompe sauvages et d’élevage au Canada atlantique et en Europe. Un criblage à l’échelle du génome et un échantillonnage complet seront utilisés pour (1) déterminer la structure des stocks parmi les populations sauvages de lompe au Canada atlantique; (2) comparer directement la lompe sauvage aux souches aquacoles européennes et domestiques; (3) développer et tester des échantillons de polymorphismes touchant un nucléotide unique (SNP) pour la détermination d’hybrides de culture sauvage. Ce projet informera à la fois la gestion de l’aquaculture et la conservation de la lompe des risques liés à l’importation de lompes européennes et fournira les outils permettant de quantifier les interactions génétiques possibles qui pourraient en résulter.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Années

2018-2020

Chercheur principal

Ian Bradbury

Chercheur scientifique, Centre des pêches de l’Atlantique nord-ouest, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) A1C 5X1
Courriel : Ian.Bradbury@dfo-mpo.gc.ca

Citation

Simpson, M., Gauthier, J., HP, MacDonald, D., Hedges, K., Collins, R., Mello, L. et Miri, C., 2016. Une évaluation préalable au COSEPAC de la lompe commune (Cyclopterus lumpus, Linnaeus 1758) dans les eaux canadiennes de l'Atlantique et de l'Arctique. Le MPO peut Sci. Conseiller Seconde. Res. Doc. 2016/068: 135