Un outil pour l’évaluation des niveaux de production maximums et durables des moules bleues et des huîtres de l’est à l’Île-du-Prince-Édouard

PRRA-2018-G-02

Description

À l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.), l’ostréiculture évolue progressivement, passant de l’utilisation traditionnelle de la culture benthique sur le fond à une culture en suspension. Du point de vue de l’élevage, il y a plusieurs avantages à suspendre les stocks d’huîtres dans la colonne d’eau supérieure, comme la protection des stocks contre les pertes causées par les prédateurs benthiques. D’un point de vue écologique, l’élimination du phytoplancton par les huîtres d’élevage ne doit pas dépasser la capacité de l’écosystème à reconstituer l’approvisionnement en phytoplancton, car cela pourrait entraîner des conditions défavorables pour d’autres brouteurs, comme le zooplancton et les mollusques et crustacés sauvages, dans le système. La culture d’huîtres en culture en suspension peut accroître l’efficacité d’une huître à consommer du phytoplancton provenant de la colonne d’eau. Les indicateurs de capacité de charge tiennent compte de l’interaction trophique entre les bivalves et le phytoplancton. Ils sont donc utiles pour l’évaluation initiale de la production maximale durable de bivalves. PRRA-2018-G-02 étudiera les aspects de la paramétrisation de la capacité de charge qui sont mal compris. Plus particulièrement, PRRA-2018-G-02 se concentrera sur le fonctionnement des huîtres en agrégats dans les poches (ou les cages) ostréicoles flottantes et déterminera les taux de production primaire dans les principales baies où le développement de l’ostréiculture peut avoir lieu. En utilisant ces nouvelles données, la capacité des futurs bivalves d’élevage à pomper l’eau (temps de résidence) sera comparée à la capacité des systèmes à reconstituer les stocks de phytoplanctons (temps de production primaire). Les résultats donneront un aperçu des niveaux de production de bivalves durables pour les gestionnaires de l’aquaculture de l’Î.-P.-É.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Années

2018-2020

Chercheur principal

Luc Comeau

Chercheur scientifique, 343, avenue Université, Moncton (Nouveau-Brunswick)  E1C 5K4
Courriel : Luc.Comeau@dfo-mpo.gc.ca