Effet de la mytiliculture sur la condition à long terme des crabes communs et des homards

PRRA-2017-Q-04

Description

Dans les sites de culture de moules en suspension, des moules peuvent tomber des structures, ce qui, en plus de la présence de la structure elle-même, peut attirer une grande variété de prédateurs et de détritivores comme le homard et le crabe commun. On connaît mal les effets de la mytiliculture sur les espèces concernées par les pêches commerciales, dont les effets écologiques et les effets sur la productivité des pêches, la distribution et la capturabilité des espèces. On ne sait pas en particulier si les sites de mytiliculture attirent les individus vers la région ou si l’abondance de nourriture disponible (moules et rassemblement de proies) dans ces sites modifie la productivité des stocks. Ce projet est une expérience en laboratoire à long terme qui vise à déterminer les effets des différents régimes alimentaires simulant la quantité de nourriture disponible dans les sites de mytiliculture sur le rendement écologique et physiologique du crabe commun et du homard d’Amérique. De plus, nous proposons d’utiliser les données recueillies en laboratoire pour créer des modèles de population qui permettra de prévoir la trajectoire de nos populations expérimentales sur plusieurs générations. Les résultats de cette étude renseigneront les gestionnaires sur les interactions et les effets de la mytiliculture sur les pêches commerciales.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Années

2017-2020

Chercheur principal

David Drolet
Chercheur scientifique, Institut Maurice-Lamontagne, Mont-Joli (Québec)
Courriel : David.Drolet@dfo-mpo.gc.ca