Une analyse de l’impact perçu de la mytiliculture sur les captures par unité d’effort de la pêche saisonnière du homard sur la côte nord-est de Terre-Neuve-et-Labrador

PRRA-2017-NL-07

Description

Au cours des vingt dernières années, les pêcheurs de homard ont noté un déclin apparent des prises de homard sur la côte nord-est de Terre-Neuve-et-Labrador (zones de pêche du homard [ZPH] 4A et 4B). Ce déclin est particulièrement évident dans la section ouest de la baie Notre Dame et de la baie Green, où l’on retrouve de nombreuses installations de mytiliculture. Ce projet d’analyse utilisera une combinaison de données récentes et historiques sur les prises annuelles de homard afin de déterminer s’il y a une différence dans les prises par unité d’effort (PUE) dans les baies où l’on retrouve des sites actifs de mytiliculture par rapport à celles où il n’y en a pas. Il s’agit de la première analyse exhaustive de l’interaction entre l’abondance du homard et la mytiliculture dans la région.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme sur les interactions aquaculture-environnement (PRRA)

Années

2017-2018

Chercheurs principaux

Harry M. Murray

Chercheur scientifique, Centre des pêches de l’Atlantique nord-ouest, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Courriel : Harry.Murray@dfo-mpo.gc.ca

Elizabeth Coughlan

Biologiste des ressources aquatiques, Centre des pêches de l’Atlantique Nord-Ouest, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Courriel : Elizabeth.Coughlan@dfo-mpo.gc.ca