La probabilité de repérer des saumons d'élevage fugitifs est liée à la distance entre les sites de production et les rivières

PRRA-2016-NL-14

Description

Des saumons qui se sont échappés des installations d'aquaculture en cages marines ont été détectés dans un grand nombre de rivières de l'est de l'Amérique du Nord, et la détection de fugitifs était apparemment reliée à la distance séparant la rivière des zones de production. Morris et al. (2008) Note de bas de page 1 ont compilé les renseignements existants disponibles en 2007 sur les poissons évadés des établissements aquacoles dans les rivières de l'est de l'Amérique du Nord, mais n'ont fourni aucune analyse quantitative qui pourrait servir à établir des liens entre la détection de fugitifs et la distance séparant les rivières des zones de production. Ce projet propose de mettre à jour la compilation des observations réalisées depuis l'étude de Morris et al. (2008) jusqu'à 2015, de passer en revue les ouvrages scientifiques sur le comportement des saumons évadés, et en fonction de ces éléments, d'examiner une série de modèles offrant différentes hypothèses sur le comportement et la diffusion, pour leur capacité à générer les observations empiriques des fugitifs dans les rivières surveillées. L'objectif consiste à examiner des modèles qui permettraient de fournir des énoncés de probabilité liés à l'observation de saumons fugitifs dans une rivière en fonction de la distance de la rivière par rapport à l'emplacement des évasions, de l'intensité de l'évasion, et des efforts de surveillance de la rivière. Ces connaissances permettront d'éclairer les décisions concernant le choix de nouveaux sites aquacoles.

Constatations

La pression des propagules est un modèle qui a été utilisé pour obtenir une mesure spatiale cumulative de la pression exercée par la production aquacole, en se basant sur les effets des saumons d’élevage fugitifs sur le saumon sauvage. Une corrélation positive a été établie entre le nombre de saumons d’élevage fugitifs (c.-à-d. les propagules) détectés dans les installations de dénombrement et la pression des propagules. Une corrélation positive a également été établie entre l’ampleur des effets génétiques des saumons d’élevage sur les saumons sauvages et la pression des propagules. Le lieu et la taille des installations d’aquaculture ont eu une incidence directe sur l’ampleur des risques que présentent les saumons d’élevage échappés sur les populations de saumons sauvages. Certains aspects de la production aquacole présentent un risque attribuable aux effets des saumons d’élevage fugitifs sur les populations de saumon sauvage, et les modèles basés sur les propagules offrent un moyen de prévoir les effets de la salmoniculture en cage dans l’Atlantique sur le saumon sauvage.

Publications

Keyser, F., B.F. Wringe, N.W. Jeffery, J.B. Dempson, S. Duffy, and I.R. Bradbury. 2018. Predicting the impacts of escaped farmed Atlantic Salmon on wild salmon populations. (En anglais seulement) Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques. 75 : 506-512.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Année

2016 - 2017

Chercheur principal

Ian Bradbury
Chercheur, Station biologique de St. Andrews
Courriel: Ian.Bradbury@dfo-mpo.gc.ca