Études d'exposition en laboratoire visant à étudier l'incidence des infections par le pou du poisson (Caligus clemensi) sur le saumon rouge juvénile

PPRA-FHTT-2015-P-02

Description

Le pou du poisson, un parasite naturellement présent, est géré par l'industrie aquacole du saumon atlantique de la Colombie-Britannique conformément aux exigences établies par Pêches et Océans Canada (MPO) dans les conditions du permis d’aquaculture de ce dernier. L'objectif de gestion du Ministère pour faire en sorte que les taux d'infection dans les fermes demeurent en dessous d'un seuil établi est de réduire au minimum le risque que les poissons sauvages et d'élevage soient exposés au pou du poisson. Des recherches récentes démontrent que, dans le détroit de Georgie, plus de 70 % des saumons rouges juvéniles et des autres saumons sont infectés par le pou du poisson appartenant à l'une des deux espèces suivantes : Lepeophtheirus salmonis et Caligus clemensi. Des expériences comparatives effectuées en laboratoire ont mené à la conclusion que le saumon rouge est bel et bien vulnérable à L. salmonis. Par rapport aux autres espèces de saumon, le saumon rouge est plus susceptible de développer des lésions cutanées graves, un déséquilibre osmorégulatoire et des infections virales, qui sont tous liés à l'incapacité de l'espèce à enclencher une réponse immunitaire adéquate au niveau de la peau après avoir été infectée par le pou du poisson.

La plupart des recherches menées par le passé portent sur la vulnérabilité du saumon rouge a L. salmonis et les défenses immunitaires luttant contre ce dernier. Par contre, on en sait très peu sur la vulnérabilité du saumon rouge à C. clemensi. Dans cette étude, on mènera des recherches approfondies sur les effets physiologiques des infections (seules et mixtes), afin d'établir un seuil létal pour l'infection à C. clemensi et de décrire les mécanismes de défense immunitaire du saumon rouge. Les résultats de l'étude procureront des données qui permettront de parvenir à une évaluation plus nuancée de l'impact du pou du poisson sur le saumon du Pacifique juvénile, plus précisément, le saumon rouge.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Année

2015 - 2016

Écorégion

Pacifique : Côte Ouest de l'île de Vancouver

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Simon Jones
chercheur scientifique, Station biologique du Pacifique
3190, chemin Hammond Bay, Nanaimo (Colombie-Britannique)
Courriel: Simon.Jones@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l'équipe

Steve Cho

Amelia Mahony