Évaluation temporelle de l'impact que la charge organique issue de la pisciculture a sur les communautés de fond marin dur de Terre-Neuve-et-Labrador

PRRA-2015-NL-07

Description

Pêches et Océans Canada (MPO) est en train de mettre en place le Règlement sur les activités d'aquaculture (RAA) qu'il a récemment élaboré dans le but de préciser les conditions auxquelles les exploitants en aquaculture doivent se plier lorsqu'ils traitent leur poisson en cas de maladie et de parasites, et aussi lorsqu'ils rejettent des matières organiques (des aliments non consommés ou des fèces). En vertu de ce règlement, les exploitants en aquaculture ont le droit de rejeter des matières organiques et d'utiliser des traitements tout en évitant, réduisant et atténuant le risque posé par l'aquaculture sur l'habitat du poisson et les pêches commerciales, récréatives et autochtones, pourvu qu'ils respectent certaines restrictions. En appui au règlement, il faut évaluer les normes et les protocoles de surveillance qui permettent d'étudier les dépôts de matière (matière organique) qui exercent une demande biochimique en oxygène (DBO) dans les endroits où il est impossible de prélever des échantillons de sédiments (dans les substrats de fond marin dur). Les résultats des recherches ayant été menées à ce jour tendent à indiquer que la surveillance vidéo (donc un support visuel) devrait être l'outil principal pour les évaluations environnementales. Toutefois, on a besoin de mieux connaître les limites de l'outil.

Pour évaluer les impacts que les aliments non consommés et les fèces de poisson ont sur la communauté benthique, il faut valider les données de surveillance vidéo avec les renseignements dont on dispose sur cette communauté. On prélèvera et analysera des échantillons des déchets qui s'accumulent sous les parcs en filet des exploitations de pisciculture, afin d'évaluer les changements subis par la faune et la flore, notamment pour déterminer si on y trouve des espèces indicatrices (les vers polychètes et les tapis de bactéries) que l'on sait présentes à proximité de ces exploitations. Sur la base du protocole utilisé en Colombie-Britannique, l'étude évaluera également les méthodes de surveillance vidéo à distance pour l'observation des impacts benthiques. Les résultats de cette étude aideront à élaborer des avis scientifiques sur les pratiques exemplaires au chapitre de la surveillance des effets que la pisciculture a sur la communauté benthique vivant sur un fond dur.

Constatations

La production piscicole marine a été associée à la présence de tapis de bactéries et de polychètes opportunistes, deux indicateurs de performance qui peuvent être détectés visuellement et qui ne se trouvent pas aux sites de référence. La composition de la communauté bactérienne a été déterminée par séquençage du gène ARNr 16S sous un site aquacole à fond plat à Terre-Neuve-et-Labrador. La matière floculante était composée des bactéries genera Spirochaeta (12 %), Prolixibacter (5,6 %) et Marinifilum (4,6 %). Les tapis de bactéries n’étaient pas composés de Beggiatoa comme on en avait émis l’hypothèse, mais étaient dominés par les bactéries genera Prevotella (21 %), Odoribacter (20 %), Spirochaeta (15 %) et Meniscus (11 %). De plus, l’analyse de la composition bactérienne a révélé quatre grappes, dont trois (définies comme « récemment perturbées », « à impact intermédiaire » et « à impact élevé ») différaient sensiblement d’une quatrième grappe « à faible impact » qui contenait des échantillons prélevés en champ éloigné à moins de 500 m des cages. Les échantillons du groupe à impact élevé ont le plus souvent été prélevés directement sous les cages, tandis que ceux du groupe à impact intermédiaire ont été prélevés principalement à entre 20 et 40 m des cages. Des changements de phylum à grande échelle et un déclin de la diversité bactérienne ont été observés dans la grappe à impact élevé, ce qui indique un changement écologique important. Des échantillons provenant de sites de jachère de durée différente ont été trouvés dans la grappe à impact élevé, ce qui indique un rétablissement incomplet, même après 35 mois de mise en jachère. Nos résultats suggèrent que les effets peuvent être suivis avec précision au moyen du profilage bactérien communautaire ou de biomarqueurs spécifiques. En plus de l’identification des bactéries, nos résultats indiquent que la signature chimique des échantillons confirme la présence de cuivre (Cu), de zinc (Zn), de calcium (Ca) et de phosphore (P) autour des cages à poissons, qui sont des marqueurs directs des déchets de l’aquaculture. La persistance de deux pyréthroïdes, une avermectine et un antibiotique dans les échantillons ponctuels montrent une association potentiellement durable entre ces produits chimiques et les matières organiques issues de la nourriture et des déchets des poissons même après deux ans. Dans l’ensemble, les concentrations mesurées n’indiquent pas une toxicité létale directe pour les organismes marins (selon les études décrites dans la littérature) sauf pour l’élément Zn. Néanmoins, la persistance à long terme d’un mélange floculant riche en produits chimiques et le manque d’information sur les effets sublétaux et synergiques sur les communautés vivant sur un fond plat exigent de la prudence et des études supplémentaires.

Publications

Verhoeven J., Dufour S., Salvo F., Hamoutene D., 2016. The bacterial community composition of flocculent matter under a salmonid aquaculture site in Newfoundland, Canada. Aquaculture Environmental Interactions 8:637-646 - DOI : https://doi.org/10.3354/aei00204. (En anglais seulement)

Hamoutene, D., F. Salvo, S. Egli, A. Modir-Rousta, R. Knight, G. Perry, C. Bottaro et S. Dufour. Measurement of Aquaculture Chemotherapeutants in Flocculent Matter Collected at a Hard-Bottom Dominated Finfish Site on the South Coast of Newfoundland (Canada) After Two Years of Fallow. Frontiers in Marine Science 5 (2018): 228. (En anglais seulement)

Verhoeven J.T.P., Salvo F., Knight R., Hamoutene D., Dufour S.C., 2018. Temporal Bacterial Surveillance of Salmon Aquaculture Sites Indicates a Long Lasting Benthic Impact With Minimal Recovery. Front. Microbiol. 9:3054. DOI : https://doi.org/10.3389/fmicb.2018.03054 (En anglais seulement)

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Année

2015 - 2018

Écorégion

Atlantique : Plateaux de Terre-Neuve et du Labrador

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Dounia Hamoutene
chercheuse scientifique, Section de l'aquaculture, Centre des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest
80, East White Hills Road, St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)
Courriel: Dounia.Hamoutene@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l'équipe

Flora Salvo

Pierre Goulet

Dwight Drover

Kimberly Burt

Jon Grant, département d'océanographie, Université Dalhousie

Jeffrey Barrell, département d'océanographie, Université Dalhousie

Suzanne Dufour, Université Memorial de Terre-Neuve

Robert Sweeney, Sweeney International Marine Corp. et SIMCorp Marine Environmental