Détermination des risques d'infections par le pou du poisson grâce à l'amélioration des connaissances sur la dynamique de la population de poux du poisson au début du cycle biologique des individus aux sites d'aquaculture du saumon atlantique de la baie de Fundy

PRRA-2014-M-02

Description

Il est essentiel de mieux comprendre la dynamique de l'infection du pou du poisson au début de son cycle biologique aux sites d’aquaculture du saumon atlantique si l'on veut mettre en œuvre des mesures de gestion plus efficaces pour perturber le cycle de reproduction du parasite. Les approches de gestion utilisées par le passé consistaient à considérer les poux de poisson aux stades larvaires comme étant des particules passives entraînées hors des exploitations par les courants océaniques. Toutefois, il y a peu de données à l'appui de cette hypothèse. Un échantillonnage sur le terrain a démontré que les larves se trouvent le plus souvent à proximité des exploitations salmonicoles en activité, et des études en laboratoire ont révélé que les populations de poux du poisson peuvent se reproduire dans des réservoirs dont les taux de renouvellement d'eau sont élevés. Ces observations donnent à penser que les larves sont loin d'être des particules passives et qu'elles présentent, au début de leur cycle biologique, certaines caractéristiques qui leur permettent de demeurer dans les exploitations salmonicoles plutôt que d'être emportées de façon passive par les courants. La prolifération rapide du pou du poisson à des niveaux épidémiques a des impacts importants sur l'industrie aquacole et peut entraîner des conséquences non voulues sur les populations sauvages, y compris les autres espèces de poissons et d'invertébrés. Ce projet consiste à examiner les risques relatifs d'amplification et de transmission d'épidémies infectieuses causées par le pou du poisson dans l'industrie salmonicole de la baie de Fundy. La recherche permettra d'obtenir des connaissances supplémentaires sur la dynamique de l'infection du pou du poisson dans une exploitation et permettra d'évaluer les risques de transmission aux saumons sauvages à l'extérieur de l'exploitation.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Multimédia

Recherche sur l'aquaculture : Nouvelles méthodes de contrôle pour gérer le pou du poisson

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Année

2014 - 2017

Écorégion

Atlantique : Golfe et estuaire du Saint-Laurent

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Shawn Robinson
chercheur scientifique, Station biologique de St. Andrews
531, Brandy Cove Road, St. Andrews (Nouveau-Brunswick)
Courriel: Shawn.Robinson@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l'équipe

Terralynn Lander

Emily Nelson

Fred Page

Partenaires collaboratifs

Keng Pee Ang, Cooke Aquaculture Inc.

Gregor Reid, Université du Nouveau-Brunswick