Transfert potentiel des parasites et des agents pathogènes entre les saumons d'élevage et les saumons sauvages : effet de la densité de mise en charge

PRRA-2014-M-01

Description

Les exploitations salmonicoles peuvent contracter le virus de l'anémie infectieuse du saumon (VAIS) par les stocks de poissons sauvages. Lorsque cela se produit, l'exploitation en question peut éventuellement représenter un réservoir amplifiant l'occurrence du virus, lequel est susceptible d'être de nouveau transféré aux poissons sauvages. Le VAIS est transporté et dispersé par les courants marins. Les panaches ou les zones infectées qui en résultent peuvent contribuer au transfert de l'agent pathogène entre les exploitations et les saumons sauvages dont les routes migratoires croisent ces panaches.

Les organismes de réglementation de Pêches et Océans Canada (MPO) de la Région des Maritimes s'intéressent particulièrement au rôle de la densité de mise en charge dans le transfert des parasites et des agents pathogènes entre les exploitations existantes et les populations de saumon atlantique sauvage en voie de disparition. Ce projet vise à produire de nouvelles données expérimentales quantitatives sur les taux de contraction du VAIS chez le saumon atlantique d'élevage, de nouvelles données sur la dose d'exposition minimale nécessaire pour infecter des saumons naïfs ainsi que des modèles permettant de prédire le risque de transmission du VAIS par l'eau depuis des exploitations salmonicoles commerciales pour une série de scénarios de densité de mise en charge et d'élevage. Ces renseignements aideront à informer les organismes de réglementation et les industries de l'aquaculture et de la pêche récréative au saumon, qui travaillent à l'élaboration et à la mise en place de stratégies et de mesures visant à atténuer le risque que le saumon d'élevage transmette le VAIS au saumon sauvage.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Année

2014 - 2017

Écorégion

Atlantique : Golfe du Maine, plateau néo-écossais

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Fred Page
chercheur scientifique, Station biologique de St. Andrews
531, Brandy Cove Road, St. Andrews (Nouveau-Brunswick)
Courriel: Fred.Page@dfo-mpo.gc.ca

Nellie Gagné
chercheuse scientifique du MPO, Centre des pêches du Golfe
343, avenue de l'Université, Moncton (Nouveau-Brunswick)
Courriel: Nellie.Gagne@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l'équipe

Blythe Chang

Francis Leblanc

Steve Leadbeater

Kyle Garver

Partenaires collaboratifs

Michael Beattie, ministère de l'Agriculture, de l'Aquaculture et des Pêches du Nouveau-Brunswick

Ian Gardner, Collège vétérinaire de l'Atlantique, unité Gestion de la santé du poisson

Larry Hammel, Collège vétérinaire de l'Atlantique, unité Gestion de la santé du poisson

Crawford Revie, Collège vétérinaire de l'Atlantique, unité Gestion de la santé du poisson

Sophie St. Hilaire, Collège vétérinaire de l'Atlantique, unité Gestion de la santé du poisson

Raphael Vanderstichel, Collège vétérinaire de l'Atlantique, unité Gestion de la santé du poisson