Effets des pratiques de sélection et des mesures d'atténuation sur la lutte à long terme contre les infestations de tuniciers dans les moulières de l'Île du Prince Édouard

PRRA-2014-G-03

Description

Les infestations de tuniciers ont eu de graves impacts sur l'industrie conchylicole du Canada atlantique, notamment sur l'industrie mytilicole de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.). Les substrats flottants ou submergés comme les structures, les engins et les filières de moules utilisés en conchyliculture procurent des terrains idéaux pour la colonisation des tuniciers envahissants. Bien que les méthodes d'atténuation actuelles (p. ex., lavage à pression) permettent d'enlever les tuniciers présents sur les substrats et les filières de moules sur-le-champ, elles ne permettent pas d'empêcher qu'ils s'y installent de nouveau. Les recherches menées par le passé ont porté essentiellement sur les circonstances où l'on fait appel à ces méthodes, et sur leur fréquence d'utilisation et leur viabilité écologique. Ces traitements ou autres mesures de rechange n'ont pas fait l'objet d'évaluation à long terme. En se penchant sur le rôle des densités de mise en charge des moules à l'échelle de la baie et sur les effets de ces densités sur le recrutement des tuniciers, on pourrait obtenir des renseignements supplémentaires sur les autres options pour le contrôle des tuniciers présents dans les installations conchylicoles.

Chez les tuniciers, il est reconnu que l'espace inutilisé et la présence de substrats favorisent la colonisation de ces espèces envahissantes dans un nouveau milieu. Dans le cadre de ce projet, on étudiera la corrélation entre l'espace de recrutement disponible et les niveaux d'infestation du tunicier envahissant Ciona intestinalis dans les sites mytilicoles de l'Î.-P.-É. L'étude sera menée dans une échancrure où la mytiliculture est typiquement pratiquée, et elle comprendra des simulations pluriannuelles afin d'évaluer la capacité de survie des tuniciers pendant l'hiver. On évaluera l'effet que les différentes densités de mise en charge des moules ont sur les niveaux d'infestation, et on créera des modèles numériques afin de simuler les effets de la mise en jachère des concessions. Les résultats de cette étude serviront à orienter les travaux d'élaboration des stratégies de contrôle des tuniciers à long terme, à la fois pour les sites mytilicoles et la baie.

Constatations

La modélisation numérique de la dynamique des populations de tuniciers de C. intestinalis découle d’observations in situ de tuniciers. Une combinaison de scénarios concernant le traitement des tuniciers et le stock de moules a été reproduite pour fournir de l’information sur la gestion à long terme des infestations à l’échelle des baies. La superficie potentielle pour le recrutement de Ciona intestinalis dans les échancrures de l’Île-du-Prince-Édouard provenait principalement de moules cultivées. Les scénarios modèles mis à l’essai n’offraient pas d’options de gestion claires pour éradiquer les populations de Ciona de ces systèmes.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l'aquaculture (PRRA)

Année

2014 - 2017

Écorégion

Atlantique : Golfe et estuaire du Saint-Laurent

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Thomas Landry
chercheur scientifique, Aquaculture et écosystèmes côtiers, Centre des pêches du Golfe
343, avenue de l'Université, Moncton (Nouveau-Brunswick)
Courriel: Thomas.Landry@dfo-mpo.gc.ca

Thomas Guyondet
chercheur scientifique, Aquaculture et écosystèmes côtiers, Centre des pêches du Golfe
343, avenue de l'Université, Moncton (Nouveau-Brunswick)
Courriel: Thomas.Guyondet@dfo-mpo.gc.ca

Partenaires collaboratifs

Aaron Ramsay, PEI Department of Fisheries, Aquaculture and Rural Development

Jeffrey Davidson, Collège vétérinaire de l'Atlantique

Thitiwan Patanasatienkul, Collège vétérinaire de l'Atlantique