Détermination des vecteurs de transmission de la maladie MSX à l’appui des décisions relatives aux déplacements interprovinciaux de moules : les moules sont-elles des vecteurs de transmission de la maladie MSX?

PRRA-2013-G-01

Description

La maladie MSX (sphère X multinucléée) est une maladie infectieuse qui entraîne un taux de mortalité élevé chez l’huître américaine (Crassostrea virginica), mais qui ne présente aucun risque pour la santé humaine. Le transfert de tout mollusque ou crustacé vivant d’une zone à une autre est régi par la Loi sur les pêches. Les comités sur les introductions et les transferts (CIT) examinent les transferts au cas par cas. En ce qui concerne le déplacement de moules se trouvant dans une zone contaminée par la maladie MSX, il serait utile de déterminer quels organismes transmettent cette maladie pour atténuer les risques d’exposition dans les populations n’ayant jamais été en contact avec la maladie MSX. Les CIT ont adopté une approche prudente; en effet, ils ont recommandé que les moules se trouvant dans des zones contaminées par la maladie MSX soient considérées comme étant possiblement infectées et que des mesures d’atténuation soient prises avant et pendant les activités de transfert. On procèdera à un échantillonnage ciblé d’huîtres sauvages, de moules et d’organismes connexes (y compris les polychètes, les isopodes, les gastropodes et les amphipodes) et de crabes dans la baie East, une zone du lac Bras d’Or (Nouvelle‑Écosse) qui est contaminée par la maladie MSX. En laboratoire, on procèdera au dépistage de la maladie MSX chez les organismes par examen histologique ou PCR quantitative. Les résultats de ce projet de recherche fourniront à l’industrie aquacole et aux CIT de l’information qui les aidera à évaluer les risques associés au déplacement de moules se trouvant dans des zones contaminées par la maladie MSX et à prendre des décisions plus éclairées.

Constatations

S.O.

Publications

S.O.

Nom du programme

Programme de recherche sur la réglementation de l’aquaculture (PRRA)

Années

2013–2014

Chercheure principale

Mary Stephenson
Chef, Santé des mollusques, Centre des pêches du Golfe, Moncton (N.-B.)

Courriel : Mary.Stephenson@dfo-mpo.gc.ca