Essais de culture de l'algue brune en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Mise à l'échelle pré-industrielle en milieu ouvert et semi-fermé, sur une ferme de mytiliculture

Q-10-02-003

Description

Grâce aux travaux réalisés par Les gaspésiennes depuis 2006, un certains nombre d'étapes ont été franchies dans la maîtrise des techniques d'algoculture : induction artificiellement de la sporogénèse, culture in vitro des gamétophytes, production routinière de plantules de 2 mm en 4 semaines, maintien des cultures sous la surface afin des protéger des glaces dérivantes et des conditions défavorables de la couche de surface en été et finalement, transfert des plantules en mer à la fin de l'automne permettant d'obtenir des plants avec un rendement de 2 à 4,5 kg humide au début du mois de juillet. Ces résultats ont été obtenus lors d'essais réalisés à petite échelle, à Paspébiac, dans la baie des Chaleurs et on ignore s'ils sont reproductibles à plus grande échelle ou dans d'autres environnements de culture. Considérant l'intérêt des mytiliculteurs des Îles-de-la-Madeleine pour la culture des laminaires, il est proposé de poursuivre les travaux sur la culture de Saccharina longicruris afin d'être mieux en mesure de conseiller les industriels tentés par l'algoculture.

Ce projet examine les questions suivantes :

  1. Les rendements de culture mesurés en 2008-2009 sont ils reproductibles en 2010-2011?
  2. Les rendements mesurés à petite échelle (1 filière de 50 m) sont-ils reproductibles à une échelle préindustrielle?
  3. Les rendements obtenus à Paspébiac sur un site de culture semi-exposé en milieu ouvert sont-ils reproductibles dans les lagunes aux Îles-de-la-Madeleine?
  4. Quel est le meilleur calendrier de mise à l'eau des plantules?
  5. Les algues cultivées en lagunes aux Îles-de-la-Madeleine vont-elles être colonisées par le bryozoaire Membranipora membranacea ?
  6. Quelles sont les modifications à apporter pour cultiver des laminaires sur une ferme de mytiliculture?
  7. Quels sont les coûts de production des plantules en écloserie et quel est le temps de travail associé aux opérations de culture en mer?

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2010 - 2011

Écorégion

Atlantique : Golfe et estuaire du Saint-Laurent

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Louise Gendron
Courriel: Louise.Gendron@dfo-mpo.gc.ca