Compression du cycle reproducteur du loup tacheté par la manipulation de la photopériode et suivi du cycle avec des niveaux des stéroïdes estradiol et 11-kétotestostérone et de la protéine femelle d'œuf, la vitellogénine

Q-05-04-001

Description

Le loup tacheté (Anarhichas minor) a été identifié comme un excellent candidat pour la diversification aquicole québécoise. L'importance du loup pour l'aquaculture au Québec a été confirmée par une réunion des intervenants en aquiculture marine, qui a eu lieu à Gaspé en novembre 2004. L'espèce offre plusieurs avantages - un taux de croissance élevé à basse température, l'absence d'un stade larvaire (donc les juvéniles peuvent être nourris avec des aliments solides après l'éclosion). Toutefois, une contrainte générale au développement des nouvelles espèces pour l'aquaculture est le manque d'un grand nombre d'œufs et de juvéniles. Le développement d'une industrie en mariculture du loup sera facilité par une réduction du cycle de reproduction qui mènera à une augmentation de production de juvéniles.

L'objectif de cette étude est de réduire le cycle de maturation et de frai d'une population de loups par la manipulation de la photopériode.

Plusieurs études ont démontré que la manipulation de la photopériode raccourcie le cycle de reproduction chez les poissons. La manipulation du cycle annuel de photopériode est une technique puissante pour induire la maturation et le frai aux divers temps de l'année (par exemple, avec la morue). Le cycle de maturation des individus sera suivi par les mesures de stéroïdes sexuelles (estradiol, testostérone et/ou 11-ketotestsotérone) et de la protéine d'œufs, vitellogénine.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2005 - 2008

Écorégion

Atlantique : Golfe et estuaire du Saint-Laurent

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Robert Roy
Courriel: Robert.Roy@dfo-mpo.gc.ca