Capacité de support environnementale de la mytiliculture : évaluation de la biodéposition des macro et micro particules et leurs effets sur l'environnement

Q-03-01-001

Description

Il a été montré que l'évaluation de la capacité de support d'un milieu, effectué à partir de modèles simples, peut être incorrecte et surévaluée, eu égard les changements environnementaux causés par la biodéposition. L'influence des mécanismes biologiques et physiques sur la biodéposition des différents types de particules est souvent ignorée par les modèles d'évaluation de la capacité de support. La biodéposition s'avère un effet négatif mesuré dans plusieurs études d'impacts car elle augmente la sédimentation de matière organique. Un taux d'accumulation supérieur à la reminéralisation mènera à une déplétion d'oxygène près du fond avec des conséquences majeures sur les communautés benthiques ainsi que sur les échanges de nutriments. Ces facteurs peuvent avoir des impacts sur la qualité de l'environnement local et finalement sur la productivité d'un site avec des effets en cascades inconnus sur les composantes biologiques. Cette étude comportant plusieurs projets essentiels et complémentaires a comme objectif de développer un modèle prédictif du patron temporel et spatial de sédimentation (DEPOMOD, Cromey et al. 2002) sur des sites mytilicoles et de vérifier l'effet sur la structure des assemblages benthiques. Il vise entre autres à établir le lien entre la sédimentation des micro-particules liée à la mytiliculture et la structure des communautés benthiques. Ce modèle sera arrimé à un modèle plus général sur la capacité de support mené dans le cadre d'un autre projet (RAQ-environnement).

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2003 - 2006

Écorégion

Échelle nationale

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Chris McKindsey
Courriel: Chris.Mckindsey@dfo-mpo.gc.ca