Impact des microbes sur la conchyliculture en lien avec l'acidification des océans

P-14-02-001

Description

L'acidification des océans (caractérisée par des niveaux élevés de dioxyde de carbone dissous [pCO2]) peut avoir une incidence sur les taux de fertilisation des mollusques, le taux de succès de l'éclosion, le développement des larves, la formation des coquilles, la production de semence et la survie des individus. Cependant, on ne sait pas si les niveaux élevés de pCO2 à eux seuls sont responsables du faible rendement de certains mollusques d'élevage sur la côte Ouest. Les écloseries gèrent adéquatement les niveaux de pCO2 dans le cadre de la production de larves et en nurserie à l'aide de systèmes de zones tampon, mais, d'un lot à l'autre, on continue d'observer d'importantes fluctuations de la survie. Cela laisse entendre que des aspects incontrôlés de la composition de l'eau de mer durant des périodes de niveaux élevés de pCO2 seraient en œuvre, notamment des compositions de bactéries. Ce projet utilisera la prochaine génération de technologie de séquençage de l'ADN pour évaluer les communautés bactériennes associées à l'eau de mer entrant dans deux écloseries de mollusques dans le nord-ouest du Pacifique. Le but général consiste à déterminer si les compositions de bactéries dans l'eau entrante, l'eau de la zone tampon, et en lien avec l'élevage de larves et de juvéniles sont influencées par la concentration de pCO2, et à définir si des changements dans les compositions de bactéries se produisent entre les lots de semence qui engendrent des individus affichant une bonne ou une faible survie.

Les connaissances obtenues dans le cadre de cette recherche serviront à élaborer une stratégie d'atténuation visant à réduire l'impact de l'acidification des océans sur l'industrie conchylicole de la côte Ouest du Canada. De plus, la détermination des facteurs qui contribuent à la mortalité des mollusques d'élevage pourrait favoriser le développement d'outils de surveillance. Cela aidera grandement l'industrie à accroître la durabilité environnementale et la viabilité économique de la conchyliculture.

Ce projet appuie l'objectif du Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA) en ce qui concerne la gestion optimale de la santé des poissons et correspond à la priorité nationale du PCRDA pour 2014-2015 visant à maintenir des populations saines en travaillant activement à la mise au point de méthodes de gestion des enjeux de santé liés aux espèces de mollusques d'élevage.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2014 - 2015

Écorégion

Échelle nationale

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Kristi Miller
Courriel: Kristi.Saunders@dfo-mpo.gc.ca

Partenaires collaboratifs

Island Scallops Ltd.

Fanny Bay Oysters Ltd.