Évaluation des répercussions écologiques des algues marines dans l’aquaculture multitrophique intégrée (AMTI)

P-13-01-003

Description

Les plantes aquatiques font partie intégrante des systèmes d’aquaculture multitrophique intégrée (AMTI), où plusieurs espèces sont cultivées à proximité les unes des autres pour aider à réduire les répercussions environnementales des installations aquacoles. En plus de contribuer à la biorestauration, ces espèces aident à instaurer une certaine résilience économique, en permettant aux agriculteurs de diversifier leurs produits tout en améliorant la durabilité écologique globale de leurs installations. Les recherches actuelles sur l’AMTI étudient de nombreuses espèces d’algues indigènes qui pourraient être cultivées sur place, mais il faut disposer de recherches concomitantes pour évaluer les effets que la culture des algues marines pourrait avoir sur les habitats et sur les systèmes écologiques des populations d’algues marines sauvages.

Il est possible que la culture des algues dans les systèmes d’AMTI ait des effets sur la structure et le fonctionnement des communautés littorales adjacentes en raison de la modification des teneurs en nutriments ou de la libération de propagules ce qui risque d’affecter les communautés de plancton ou la diversité des algues et l'abondance naturelle. Les concentrations d’algues dans les installations d’AMTI peuvent également attirer d’autres organismes dans ces sites, modifiant ainsi l’habitat des espèces locales.

Dans le cadre de ce projet, une ou plusieurs espèces d’algues locales seront intégrées dans un système d’AMTI à Kyuquot Sound en Colombie-Britannique. On pourra ainsi évaluer les répercussions écologiques de cette culture et ses interactions avec les algues marines indigènes les habitats côtiers et avoisinants. Aussi, on cernera l’impact sur les espèces d’invertébrés et de poissons associées et les capacités globales de biorestauration tant dans les sites mêmes des installations aquacoles que dans les habitats littoraux adjacents. L’information acquise grâce à ce projet permettra de mieux éclairer les décisions et les règlements relatifs à l’implantation pour les systèmes d’AMTI et pour l’industrie de l’aquaculture, en plus de contribuer à une meilleure compréhension des relations complexes entre les espèces cultivées et l’environnement naturel.

Ce projet appuie l’objectif du PCRDA en ce qui concerne le rendement environnemental, dans la mesure où il correspond à la priorité nationale visant l’évaluation des répercussions écologiques de l’aquaculture grâce à l’amélioration de nos connaissances et de notre compréhension des interactions entre les activités de pisciculture et l’environnement.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2013 - 2014

Écorégion

Pacifique : Côte Ouest de l'île de Vancouver

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Hannah Stewart
Courriel: Hannah.Stewart@dfo-mpo.gc.ca

Partenaires collaboratifs

Kyuquot SEAFoods Ltd.