Caractérisation génomique de la mortalité liée à la jaunisse chez le saumon quinnat d'élevage

P-11-02-007

Description

Au cours des sept dernières années, des décès de saumons quinnat élevés dans le bras Tofino et présentant des signes cliniques uniques, ont été observés. Le saumon présentait une décoloration jaune (jaunisse) allant de faible à importante et des branchies très pâles, signe d'anémie. L'examen histologique a permis de découvrir des dommages importants au foie et aux reins (nécrose des tubes rénaux et dégénérescence hydropique). Les étiologies possibles comprennent un pathogène viral ou une exposition à une influence négative sur l'environnement. Afin de faire la différence entre ces deux étiologies, nous utilisons une approche génomique pour caractériser les poissons ayant le syndrome de jaunisse au moyen:

  1. de microréseaux des salmonidés réalisés sur les tissus du foie,
  2. de marqueurs quantitatifs de transcription inverse-réaction de polymérisation en chaîne des gènes osmorégulateurs dans le tissu branchial, et
  3. d'essais TaqMan visant une vaste gamme de pathogènes du saumon qui ont été identifiés partout au monde.

Des analyses d'épidémiologie et d'histopathologie sont aussi réalisées. L'attention expérimentale particulière est portée sur les poissons prélevés au cours de l'hiver 2011 dans deux sites aquacoles, dans des parcs avec et sans épidémies de jaunisse. L'objectif de l'étude est de mieux comprendre l'épidémiologie et l'étiologie du syndrome de jaunisse afin que des outils et des stratégies puissent être élaborés aux fins d'atténuation.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2011 - 2012

Écorégion

Pacifique : Côte Ouest de l'île de Vancouver

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Kristi Miller
Courriel: MillerK@pac.dfo-mpo.gc.ca