Études sur la sécurité et l'interférence d'un vaccin purifié recombinant contre le pou du poisson Lepeophtheirus salmonis et détermination de son efficacité et de la durée de l'immunité

P-05-09-020

Description

Des espèces de saumon mises en élevage, le saumon atlantique est le plus vulnérable à l'infestation par le pou du poisson, puis viennent le saumon quinnat et la truite arc-en-ciel, alors que le saumon coho est l'espèce la plus résistante. La lutte contre les infestations fait principalement appel à des agents chimiothérapeutiques. Cependant, au Canada, seule un médicament vétérinaire est disponible à cette fin, le benzoate d'émamectine (SLICE®, Schering Plough). Bien que SLICE® se soit révélé un produit efficace pour réduire les infestations, son effet, même s'il dure bien après la fin de la période de traitement, est tout de même à court par rapport à l'étape de séjour en mer du saumon d'élevage de sorte que des traitements multiples sont souvent requis durant la période de grossissement d'une seule classe d'âge. L'utilisation d'agents chimiothérapeutiques préoccupe les organisations non gouvernementales de l'environnement (ONGE), les salmoniculteurs et le grand public. Il est évident que l'utilisation d'agents chimiothérapeutiques pour lutter contre le pou du poisson chez le saumon d'élevage n'est pas une méthode de lutte optimale. Par conséquent, la mise au point d'un vaccin efficace et économique permettrait essentiellement de répondre à toutes les préoccupations que soulèvent le pou du poisson et les traitements que sa présence sur le saumon atlantique d'élevage nécessite. La mise au point d'un vaccin contre le pou du poisson a connu de grands défis à cause de la difficulté de trouver, d'identifier et de caractériser les antigènes pertinents du parasite et de démontrer leur capacité immunogène. Le but de cette proposition de recherche est d'établir l'efficacité d'un vaccin purifié recombinant pour ce qui est de réduire le nombre de L. salmonis chez le saumon atlantique (Salmo salar) d'élevage et la durée de l'immunité ainsi conférée.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2005 - 2009

Écorégion

Pacifique : Côte Ouest de l'île de Vancouver

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Henrik Kreiberg
Courriel: KreibergH@pac.dfo-mpo.gc.ca