Utilisation de nouvelles sources de lipides et de protéines alimentaires pour réduire les concentrations de contaminants organohalogénés dans la chair du saumon atlantique d'élevage tout en maintenant les niveaux d'AEP et d'ADH

P-05-04-008

Description

Le but général de l'étude est de réduire radicalement les concentrations de tous les principaux contaminants très répandus à l'échelon mondial (PCDD, PCDF, BPC, PBDE, HAP et 20 pesticides organochlorés) dans la chair du saumon atlantique d'élevage grâce à de nouveaux aliments économiques composés en grande partie de lipides d'origine végétale (qui contiennent des niveaux très faibles ou indécelables de ces contaminants) et/ou animale (gras de volaille) et, dans deux cas, de concentrés de protéines d'oléagineux mélangés avec un peu de farine de poisson et d'huile de poisson à teneur en contaminants réduite. Ces approches nutritionnelles innovatrices visent à réduire radicalement les teneurs en contaminants dans la chair du saumon atlantique d'élevage dans les limites de ce qui est observé chez le saumon atlantique sauvage ou en dessous de ces limites sans compromettre toutes les caractéristiques de qualité de la chair. Une concentration minimum mais adéquate d'huile de poisson sera incluse dans les régimes alimentaires expérimentaux pour assurer que les besoins en acide gras essentiels du saumon sont satisfaits en raison de leurs effets bénéfiques sur la croissance et la santé (pour le saumon, ~ 10 % de la teneur en lipides alimentaires doit être sous forme d'AGPLC n-3).

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2005 - 2007

Écorégion

Pacifique : Côte Ouest de l'île de Vancouver

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Dave Higgs
Courriel: HiggsD@pac.dfo-mpo.gc.ca