Description des conditions océanographiques de la baie Hermitage, à Terre-Neuve-et-Labrador, à des endroits touchés par une épidémie d'anémie infectieuse du saumon (AIS) et des endroits non touchés

N-14-01-003

Description

L'anémie infectieuse du saumon (AIS) est l'une des plus importantes maladies pour l'industrie salmonicole. L'AIS est une maladie infectieuse causée par un virus. Elle est aussi observée chez les poissons sauvages, et sa transmission aux poissons d'élevage peut se faire au moyen de divers vecteurs. Le premier cas signalé d'AIS dans une ferme salmonicole de Terre-Neuve remonte à 2012 et, depuis, de nombreux cas d'épidémies d'AIS ont été signalés dans la région. Les conditions optimales de survie de l'AIS correspondent aux conditions d'élevage et aux agents de stress observés aux exploitations salmonicoles où évoluent les espèces d'élevage, ce qui peut mener à des taux accrus d'infection.

Le présent projet vise à comprendre la variabilité des conditions océanographiques dans la baie Hermitage, à Terre-Neuve-et-Labrador, et à évaluer le lien potentiel entre ces conditions (température, salinité et oxygène dissous) et l'occurrence des épidémies d'AIS. Différents sites aquacoles de la région ont signalé divers niveaux d'infection d'AIS, et on croit qu'il pourrait y avoir des différences dans les paramètres physiques dans les environs de ces sites, ce qui pourrait favoriser une épidémie du virus. Le présent projet de recherche examinera les propriétés physiques de l'eau et analysera les conditions avant et après les épidémies d'AIS, dans le but de déterminer les conditions environnementales associées à l'épidémie. S'il y a une corrélation entre les paramètres environnementaux et l'occurrence d'une épidémie d'AIS, les résultats de ce projet aideront à désigner d'autres zones de la région où une épidémie pourrait éclater. Cela fournirait à l'industrie aquacole un outil d'anticipation sur la manière d'atténuer les risques et d'améliorer la durabilité de la salmoniculture.

Ce projet appuie l'objectif du Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA) en ce qui concerne la gestion optimale de la santé des poissons , et il correspond à la priorité nationale du PCRDA pour 2014-2015 visant la lutte contre les parasites et agents pathogènes et leur gestion grâce à la compréhension de leurs effets sur l'environnement et sur les espèces d'élevage, ainsi que de la manière de gérer leurs répercussions.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2014 - 2015

Écorégion

Atlantique : Plateaux de Terre-Neuve et du Labrador

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Andry Ratsimandresy
Courriel: Andry.Ratsimandresy@dfo-mpo.gc.ca

Partenaires collaboratifs

Cold Ocean Salmon Inc.

Newfoundland Aquaculture Industry Association