Comparaison de la santé et de l'état des moules cultivées dans les sites d'eau profonde et peu profonde à Terre-Neuve-et-Labrador, compte tenu des conditions environnementales, de l'indice de condition, du stress physiologique et de la biochimie des lipides

N-12-01-001

Description

L'industrie de la culture des moules de Terre-Neuve est à l'aube d'une importante période d'expansion de la production, en raison de l'utilisation accrue de sites mytilicoles existants approuvés, ainsi que de l'établissement de nouveaux sites. Les moules sont typiquement élevées dans des endroits abrités près de côtes (embouchures, estuaires, et baies peu profondes). Cependant, le ruissellement du sol peut nuire à ces sites, surtout pendant des périodes de précipitations élevées, exposant les moules à des contaminants provenant du sol. La décomposition benthique (c.-à.-d. le détachement des moules, les matières fécales et les particules rejetées connues sous le nom de pseudofèces) et la pression accrue pour louer des emplacements ont soulevé des préoccupations concernant la capacité de charge écologique et la durabilité des sites mytilicoles côtiers à eaux peu profondes. L'intérêt récent envers le développement de sites mytilicoles bivalves extracôtiers profonds pourrait réduire plusieurs des problèmes associés aux sites près des côtes. Les sites extracôtiers profonds présentent moins de conséquences benthiques grâce à la décomposition et à des concentrations de chlorophylle plus élevées. Ils connaissent également des remontées naturelles des eaux qui peuvent apporter davantage d'éléments nutritifs et de particules à la colonne d'eau. Les sites extracôtiers offrent une combinaison de source de nourriture concentrée et de qualité d'eau hypothétiquement supérieure qui pourraient appuyer des conditions d'élevage améliorées et une baisse correspondante du stress des animaux, ce qui, en fin de compte, améliorerait la condition et la santé des moules. Ce projet caractérisera et comparera les changements saisonniers des conditions environnementales des sites de mytiliculture en eaux extracôtières profondes et en eaux côtières peu profondes dans la baie Notre Dame, à Terre-Neuve. Les chercheurs enquêteront sur les corrélations possibles entre la condition des moules, les indicateurs de stress physiologique et la biochimie des liquides pour déterminer la durabilité environnementale de chaque site d'élevage.

Capacité de charge écologique : correspond à la densité de mise en charge maximale de bivalves pouvant être cultivés sans compromettre d'autres composants de l'écosystème (par exemple, l'épuisement du phytoplancton).

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2012 - 2015

Écorégion

Atlantique : Plateaux de Terre-Neuve et du Labrador

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Harry Murray
Courriel: Harry.Murray@dfo-mpo.gc.ca