Élevage de la morue - stratégies d'amélioration de la gestion des stocks de géniteurs en écloserie

N-01-06-002

Description

Le succès mondial de l'industrie de l'aquaculture du saumon de l'Atlantique, ainsi que la demande croissante du marché pour du poisson à chair blanche dans un contexte de baisse de la production des pêches traditionnelles, suscitent un intérêt considérable pour l'élevage d'autres poissons marins. Parmi ceux-ci, la morue, Gadus morhua, est étudiée à cette fin en Norvège, en Écosse, aux États-Unis et au Canada. Terre-Neuve abonde en secteurs côtiers abrités propices à l'élevage de poissons en cages mais ne se prêtant pas à la salmoniculture en raison de températures de l'eau trop basses l'hiver. Par contre, on croit que ces sites conviendraient très bien à l'élevage d'espèces plus résistantes au froid comme la morue. Un partenariat établi depuis quelques années entre trois entreprises et l'université Memorial a donné lieu à la création et à l'exploitation d'une écloserie pilote de morue au Ocean Science Centre de l'université. Des cages marines ont été installées dans deux sites de la côte sud de la province afin d'y mener de la R.-D., grâce à un important engagement financier de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique et d'autres organismes publics ainsi qu'à des investissements privés. Des partenaires du secteur privé construisent actuellement une écloserie d'échelle commerciale à Bay Roberts. Dans le cadre du projet actuel financé par le PCRDA, le MPO (Région de T. N.-L.) collabore avec l'industrie et l'université Memorial pour soutenir de l'aquaculture commerciale de la morue en mettant au point des stratégies améliorées de gestion des stocks de géniteurs. Ces techniques sont nécessaires pour optimiser la production d'oeufs et de larves dans l'écloserie. En outre, la création d'un stock de géniteurs de haute qualité permettra de moins dépendre de la capture annuelle de géniteurs sauvages et de réduire la variabilité de la condition des géniteurs d'une année à l'autre. Elle permettra aussi de manipuler leur cycle reproductif de façon à ce qu'ils puissent frayer plusieurs fois par année, à accroître la production de juvéniles et à améliorer la rentabilité de la production. Plus précisément, les objectifs sont les suivants : a) déterminer les relations entre les pratiques d'élevage des géniteurs, les horaires d'alimentation, le succès de reproduction et la mortalité après la reproduction; b) effectuer des expériences de photomanipulation de la reproduction pour déterminer la qualité des oeufs et le succès d'éclosion des larves qui en résultent; c) assurer un approvisionnement annuel fiable en oeufs de morue pour l'industrie.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2001 - 2005

Écorégion

Atlantique : Plateaux de Terre-Neuve et du Labrador

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Randy Penney
Courriel: Penneyra@dfo-mpo.gc.ca