Identification de l'agent de la maladie de Malpèque chez les huîtres

MG-08-01-002

Description

L'industrie de l'ostréiculture a été frappée à plusieurs occasions par une maladie hautement infectieuse, la maladie de Malpèque. Cette maladie s'est manifestée pour la première fois dans la baie de Malpèque, à l'Île-du-Prince-Édouard, en 1915, et de nouvelles épizooties dans les années 1950 et 1960 ont grandement nui à l'industrie, qui a perdu jusqu'à 90 % des stocks atteints. Des pertes attribuables à cette maladie continuent à se produire à l'échelle du golfe du Saint-Laurent. La plupart des stocks touchés récupèrent et développent une tolérance à la maladie au fil du temps. En 2007, de nouvelles flambées de la maladie de Malpèque ont été observées dans le lac Bras D'Or et à St Ann's Harbour, au Cap Breton. On croit que cette maladie est causée par un agent pathogène, quoique toutes les tentatives d'identification de la cause de cette condition anormale ont été peu concluantes. La maladie est diagnostiquée d'après diverses observations macroscopiques et histologiques, p. ex. le retrait du manteau, l'ouverture béante des valves, la présence de nodules sur le manteau, l'accumulation de cellules contenant de la céroïde, ainsi que la présence d'infiltration et d'agrégation d'hémocytes.

Le projet a deux volets, qui visent le développement d'outils moléculaires pour le diagnostic de la maladie de Malpèque. Le premier volet aura pour objet de confirmer la présence d'un agent pathogène dans les tissus d'huîtres atteintes par l'isolation de petites parties du matériel génétique de l'agent. En regard de ces données, le deuxième volet aura pour objet de développer un test de PCR pour confirmer la présence ou l'absence de l'agent pathogène dans les tissus de l'huître.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2008 - 2010

Écorégion

Atlantique : Golfe du Maine, plateau néo-écossais

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Nellie Gagné
Courriel: Nellie.Gagne@dfo-mpo.gc.ca