Interactions entre le crabe commun, Cancer irroratus, et la productivité de la mytiliculture à l'Île-du-Prince-Édouard

MG-04-09-002

Description

Par le passé, les prises accessoires de crabe commun récoltées dans le cadre de la pêche du homard étaient relativement faibles. Cependant, en raison de la demande émergente pour ce crustacé, une pêche dirigée a graduellement pris de l'ampleur au cours des 20 dernières années. Les débarquements de cette pêche dans la région du Golfe en 2003 ont atteint un total de 3 715 t. L'effort de pêche est concentré principalement dans le détroit de Northumberland et le nord-est du Nouveau-Brunswick.

Simultanément, l'industrie de la mytiliculture a connu une forte expansion, pour s'installer dans de nombreux secteurs chevauchant les lieux de pêche du crabe commun. Dans le sud du golfe du Saint-Laurent, la production de moules atteint environ 18 700 t, d'une valeur au débarquement de $25,8 millions de dollars en 2003. Ces deux activités sont considérées comme importantes pour la viabilité économique des collectivités côtières.

L'immersion périodique jusqu'au fond des filières de boudins de moules constitue l'une des importantes méthodes que les mytiliculteurs utilisent pour réduire l'épifaune sur la surface des boudins. Le crabe commun se charge de les nettoyer de l'épifaune et du naissain de moule qui vient s'y fixer, considéré comme une nuisance. Quoique l'efficacité des crabes pour ce qui est de nettoyer les boudins n'ait pas été scientifiquement établie, la méthode est généralement utilisée par les mytiliculteurs. Les mytiliculteurs considèrent que le crabe commun est une espèce bénéfique, et ils s'inquiètent que la pêche de ce crustacé dans les secteurs mytilicoles puisse avoir des incidences. L'introduction du crabe vert dans plusieurs régions de l'Î.-P.-É. est un autre facteur de risque pour l'abondance du crabe commun, car le crabe vert pourrait faire compétition au crabe commun pour l'habitat et la nourriture. En outre, le crabe vert n'a peut-être pas le même effet sur les boudins de moule.

Le projet vise les objectifs suivants :

  • établir si les filières de boudins de moules attirent réellement des crabes communs;
  • déterminer s'il se produit un déclin d'abondance du crabe commun sur et sous les filières durant et après la pêche dirigée;
  • vérifier la croyance répandue à l'effet que le crabe commun favorise la productivité des filières de moules;
  • établir l'impact du crabe vert sur la productivité des filières de moules.

Les résultats de cette étude pourraient servir de fondement à l'affinage des mesures de gestion de la pêche du crabe commun, de sorte à assurer que les deux industries réalisent leur plein potentiel. Cette étude scientifique contribuera également à la mise en œuvre de stratégies de gestion intégrée des activités pratiquées dans les zones côtières.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2004 - 2008

Écorégion

Atlantique : Golfe et estuaire du Saint-Laurent

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Marc Ouellette
Courriel: Marc.Ouellette@dfo-mpo.gc.ca