Atelier : Vers une aquaculture marine diversifiée dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick - possibilités et contraintes

MG-03-11-002

Description

Le développement de l'industrie aquacole dans le sud-ouest du Nouveau Brunswick a ciblé principalement les salmonidés, en particulier le saumon atlantique. De récents progrès dans les travaux de R-D portant sur d'autres espèces, combinés aux possibilités et aux contraintes sur le plan économique et social, donnent à penser que le moment est venu de diversifier l'industrie.

Lors de cet atelier, chaque intervenant qui a fait un exposé a présenté son point de vue sur la possibilité de diversification de la mariculture dans le sud-ouest du N.-B. qu'il considérait la plus importante, ainsi sur la contrainte la plus marquée à cette diversification. Le but était de renseigner les participants sur les enjeux qui requièrent une attention immédiate afin de soutenir le développement de cette importante industrie. Le tableau ci-dessous est un résumé des possibilités et des contraintes les plus importantes identifiées.

Perspective Possibilité Contrainte
Politique relative à l'aquaculture du Nouveau-Brunswick Le ministère des Pêches et de l'Aquaculture du N.-B. précise le nombre total de poissons qui peut être mis en élevage à un site, mais non l'espèce, ce qui permet aux aquaculteurs de diversifier leurs activités de sorte à utiliser leur bail de façon efficiente et durable. Il manque de données pour prendre des décisions fondées sur le risque. Des données de R-D sont disponibles, mais des travaux de développement commercial à grande échelle sont requis pour renforcer la base de connaissances.
Santé du poisson La rotation des espèces permettra probablement de réduire les charges totales en agents pathogènes. Une fois les cycles d'accumulation d'agents pathogènes rompus, les besoins en agents thérapeutiques sont moindres. Peu de vaccins sont disponibles pour les espèces autres que des salmonidés. La mise au point d'autres vaccins permettrait de réduire davantage les charges en agents pathogènes; la santé du poisson s'en trouverait améliorée.
Intégration des espèces La R-D a généré un bon niveau de connaissances en appui de l'intégration de diverses espèces. Ces connaissances doivent maintenant être appliquées dans un contexte commercial. La diversification passe par un changement d'approche et d'attitude chez les aquaculteurs, les gouvernements et la communauté. Cela est souvent difficile à faire.
Aspects économiques Une industrie diversifiée favorisera la croissance économique durable et la création d'emplois. La création d'emplois est sans doute la retombée la plus importante de l'industrie de l'aquaculture pour l'économie locale. L'accès à des capitaux limite les possibilités de croissance. La diversification peut nécessiter des investissements élevés de capitaux pour l'achat de nouvel équipement et de stock, à un moment lorsque les éléments d'actif existants peuvent servir à couvrir les frais de l'activité de base—le saumon.
Élevage L'expérience acquise ici et ailleurs a résulté en une bonne compréhension des besoins des espèces modifiées et des liens avec l'élevage du saumon. Bien que la politique du N.-B. appuie la diversification, le fardeau de la réglementation est encore lourd au niveau provincial et fédéral. Ce fardeau limite les possibilités et la marge de manœuvre que la diversification offre.
Expériences locales récentes La baie de Fundy est un habitat naturellement diversifié qui peut soutenir un certain nombre de différentes espèces d'élevage. Le manque de capitaux, combiné au fardeau de la réglementation, limite les ressources dont disposent les aquaculteurs.
Gestion côtière intégrée Beaucoup de gens sont en faveur du développement. Mais beaucoup de gens s'opposent aussi au développement.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2003 - 2004

Écorégion

Échelle nationale

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Denise Méthé
Courriel: Denise.Methe@dfo-mpo.gc.ca