Parasites touchant les exploitations aquacoles au Canada atlantique

MG-01-09-004-005

Description

Le projet porte principalement sur deux parasites qui ont une incidence sur l'aquaculture au Canada atlantique : Prosorhynchus squamatus, un digénien qui castre la moule bleue, et Haplosporidium nelsoni, parasite qui est à l'origine de la maladie MSX chez l'huître américaine. Ces parasites ne présentent aucun risque pour la santé humaine, mais ils ont entravé le développement de l'aquaculture en raison des inquiétudes relatives aux transferts d'organismes (intra ou interprovinciaux) de sites touchés vers des sites non touchés et du risque de propagation.

Le parasite castrateur des moules, Prosorhynchus squamatus, est un vers plat digenéen qui cause la castration, la faiblesse et la diminution de la durée de conservation des moules bleues, Mytilus edulis. Bien que le parasite ait été rapporté chez certaines esèces de poisson au Canada, il a seulement été observé chez les moules pour la première fois en 1997. Ces premières infections à forte intensité et prévalence ont été identifiées chez des moules du sud-est de la Nouvelle-Écosse. Des restrictions sur les déplacement de moules provenant de sites infectés ont alors été mises en place en attendant que la distribution du parasite dans les Maritimes soit établie. Un total de 5248 moules, comprenant à la fois des moules sauvages et cultivées de la Nouvelle-Écosse, de l'Île du Prince Édouard, du Nouveau-Brunswick, et des Îles de la Madelaine , ont été analysées pour cette étude. Aucun castrateur de moule n'a été détecté dans les échantillons observés en 2001 et 2002. Une prévalence de 3% a été observée dans un seul échantillon de la Nouvelle-Écosse à l'automne 2003. Une prévalence de 3% a été observée dans un échantillon d'un autre site de la Nouvelle-Écosse au printemps 2004. Les résultats suggèrent que le parasite castrateur des moules ne présente pas une menace aux populations de moules des Maritimes. Une révision des restrictions devrait être réalisée en tenant compte de ces nouvelles informations. La mise en place d'un suivi continu des populations de moules est conseillée afin de pouvoir signaler des changements dans le statut du parasite castrateur ou d'identifier des problèmes émergeants liés à la santé des moules.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2001 - 2006

Écorégion

Atlantique : Golfe du Maine, plateau néo-écossais

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Mary Stephenson
Courriel: Mary.Stephenson@dfo-mpo.gc.ca