Élaboration d'un programme d'amélioration génétique des stocks de géniteurs de l'huître plate

MG-01-06-013

Description

L'huître européenne (Ostrea edulis) a été introduite pour l'industrie aquacole de NouvelIe-Écosse il y a 30 ans à partir de stocks importés de populations naturelles du Maine dont les ancestres provenaient des Pays-Bas. Les écloseries néo-écossaises ont dans le passé produit du naissain d' Ostrea edulis avec succès, mais en 2001 et 2002, les deux écloseries existantes dans la province ont connu 100% de mortalités larvaires. Un des facteurs qui ont pu contribuer à ces échecs est la suspicion d'une perte de variabilité génétique due au nombre limité d'individus utilisés pour l'établissement des stocks des Maritimes et l'augmentation de la consanguinité inévitable lors de la propagation de ces populations. Cette étude utilise des microsatellites, marqueurs moléculaires neutres, pour évaluer le niveau de diversité génétique de plusieurs stocks d'écloseries et de populations renaturalisées de Nouvelle-Ecosse, du Nouveau Brunswick, du Maine et de Colombie-Britannique. Nous avons trouvé qu'il y a eu de l'érosion génétique dans les populations des Maritimes, avec la plus grande perte d'allèles dans les stocks d'écloseries. Malgré cette érosion, la diversité génétique et l'hétérozygosité des populations des Maritimes sont encore relativement élevées. Les données de cette étude ont également permis d'établir les relations entre les populations et un arbre déraciné illustrant ces relations a été construit à partir des distances génétiques. Les résultats sont consistants avec notre connaissance des transfers historiques d'huîtres entre les différentes locations. Des recommandations préliminaires pour la gestion des géniteurs d' Ostrea edulis ainsi que des avenues de recherche sont résumées à la fin de ce rapport.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2002 - 2003

Écorégion

Atlantique : Golfe du Maine, plateau néo-écossais

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Bénédikte Vercaemer
Courriel: Benedikte.Vercaemer@dfo-mpo.gc.ca

Des liens

Rapport technique final (PDF)