Méthode de gestion des flétans de l'Atlantique géniteurs axée sur la génétique pour l'industrie dans les provinces Maritimes

MG-01-06-005

Description

Le flétan de l'Atlantique (Hippoglossus hippoglossus) est un gros poisson. Par conséquent, pour des raisons pratiques, les écloseries ne conservent qu'un nombre relativement petit d'adultes à titre de géniteurs, ce qui entraîne une hausse du risque de consanguinité. Une aquaculture productive et viable sur le plan économique au Canada atlantique dépend de la domestication des géniteurs.

Les données sur l'ascendance et les génotypes ainsi que les données obtenues à l'aide d'étiquettes munies d'un transpondeur intégré passif (TIP) seront utilisées en 2002 dans deux écloseries industrielles (Maritime Mariculture, Inc. et R&R Finfish Development, Inc.) et une écloserie du ministère des Pêches et des Océans (Station biologique de St. Andrews, au N. B.) pour gérer l'accouplement des adultes de la première génération de 1996 (F1 des géniteurs domestiqués) afin de réduire le risque de consanguinité et de prévenir la perte de variation génétique. De plus, nous analyserons le génotype de géniteurs sauvages et de géniteurs de la première génération de 1998 chez un autre partenaire (Scotian Halibut) pour déterminer les niveaux de variation génétique disponibles et pour relever les liens de parenté possibles parmi la première génération de géniteurs domestiqués.

Une carte de liaison à densité moyenne sera également élaborée pour le flétan de l'Atlantique. Cette carte nous permettra d'identifier les marqueurs associés aux traits importants sur le plan économique (connus sous le nom de locus de traits quantitatifs [LTQ]), comme ceux liés à la croissance, à la capacité de survie et à la métamorphose. La sélection de géniteurs fondée sur les LTQ (connue sous le nom de sélection assistée par marqueurs) nous permettra d'améliorer considérablement ces traits. De plus, nous déterminerons les effets familiaux sur ces mêmes traits. Le génotypage nous permettra de déterminer l'incidence de la famille ou d'un seul parent sur le taux de croissance et la taille marchande. Ces données serviront également à la sélection de géniteurs.

Finalement, nous étudierons des méthodes de cryoconservation de la laitance du flétan de l'Atlantique. À l'heure actuelle, l'industrie ne peut croiser que les géniteurs qui fraient au même moment. La cryoconservation de la laitance rend possible la fraie dirigée et les accouplements idéaux, peu importe la période ou l'endroit.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2001 - 2007

Écorégion

Atlantique : Golfe du Maine, plateau néo-écossais

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Debbie Martin-Robichaud
Courriel: Martin-RobichaudD@mar.dfo-mpo.gc.ca