Évaluation de l'efficacité de milieux humides aménagés pour le traitement des effluents des fermes piscicoles terrestres

CA-07-01-002

Description

La protection des sources d'approvisionnement en eau potable est un axe d'intervention scientifique prioritaire en Ontario. Les réseaux aquatiques connaissent des charges croissantes d'éléments nutritifs, d'agents pathogènes et de contaminants nouveaux, tels les produits pharmaceutiques et les fermes piscicoles terrestres doivent composer avec des règlements sur le rejet d'effluents de plus en plus rigoureux. Les systèmes de traitement des eaux usées conventionnels utilisés à l'heure actuelle pour le traitement des effluents de l'aquaculture sont, sur le plan écologique et économique, coûteux à construire, à faire fonctionner et à entretenir; de plus, ils ont été conçus pour traiter une étroite gamme de paramètres. Les milieux humides aménagés ou marais artificiels d'épuration se sont révélés efficaces pour ce qui est d'éliminer l'azote, le phosphore, les agents pathogènes et les contaminants nouveaux (produits pharmaceutiques et produits de beauté) ou d'en réduire les concentrations dans les effluents d'eaux usées. Ils se sont également révélés efficaces dans des applications spécialisées, y compris l'élimination des éléments nutritifs, des métaux et des pesticides provenant de terrains de golf, le traitement des déchets de mine et d'extraction d'agrégat et l'atténuation des impacts des exploitations intensives d'engraissement du bétail (CAFO). La plupart des recherches sur les marais d'épuration ont été menées en régions chaudes ou plus tempérées (zones équatoriales, États Unis, Europe). On croit que des milieux humides artificiels bien conçus peuvent donner satisfaction en régions froides. D'autres recherches sont requises dans le but de valider les applications des milieux humides aménagés soumises à la réglementation par le ministère de l'Environnement de l'Ontario, le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario et/ou le ministère des Affaires municipales et du Logement de l'Ontario par le biais du Code du bâtiment de l'Ontario.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2007 - 2010

Écorégion

Centre du Canada : Bassin versant des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent (eau douce)

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Tom Pratt
Courriel: prattt@dfo-mpo.gc.ca