Élaboration d'un modèle factoriel des besoins en phosphore pour tous les stades du cycle biologique de salmonidés

CA-02-01-002

Description

Le phosphore (P) est un composant clé des déchets provenant de piscicultures parce qu'il est généralement l'élément nutritif le plus limitant pour ce qui est de la croissance des plantes en eau douce. Un apport excessif de P dans ce milieu peut mener à la stimulation de la croissance d'algues et donc à une baisse des teneurs en oxygène. La réduction de la quantité de déchets de P produite par les piscicultures est un moyen efficace de minimiser les incidences environnementales de cet élément fertilisant, ce qui peut être efficacement fait par l'utilisation d'aliments contenant des teneurs en P digestibles satisfaisant presque mais ne dépassant pas les besoins alimentaires des poissons. Les différences dans la composition des aliments, la taille des poissons, les stades du cycle biologique et les méthodes de nourrissage ont résulté en une grande variation, dans les ouvrages scientifiques, des estimations des besoins en P des poissons et des quantités qu'ils excrètent. On a rarement essayé jusqu'à maintenant d'intégrer les données disponibles d'une manière rationnelle. Ce projet comprend deux volets. Le premier porte sur l'élaboration d'un modèle, reposant sur des données scientifiques publiées décrivant mathématiquement l'utilisation du P par la truite et le saumon pendant leur séjour en eau douce, qui se composera de divers sous-modèles permettant de prédire 1) la digestibilité du P présent dans les aliments pour poissons, 2) la teneur en P dans le corps des poissons et 3) la quantité de déchets de P produite par les piscicultures. Le deuxième volet comprendra une série d'essais d'alimentation de la truite arc-en-ciel en vue de peaufiner et de valider le modèle. Une interface simple (logiciel) sera élaborée de sorte à pouvoir évaluer diverses stratégies d'alimentation visant à minimiser l'apport de P issu des déchets. En date de décembre 2003, l'élaboration du modèle d'utilisation du P a été achevée et sa validation est en cours. Le modèle et le logiciel constitueront un outil utile pour prédire la quantité de déchets de P produite par les piscicultures et évaluer des stratégies d'alimentation en vue de réduire et de minimiser cet apport ainsi que les incidences environnementales de l'élevage de poissons en eau douce.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

2002 - 2005

Écorégion

Échelle nationale

Chercheur principal / Chercheurs principaux / Chercheuse principale / Chercheuses principales

Art Niimi
Courriel: NiimiA@dfo-mpo.gc.ca