Caractérisation de la possible propagation d’une souche exogène de la laminaire sucrée de culture, issue de géniteurs de Bonaventure en Gaspésie, autour des sites d’algoculture des entreprises Purmer (Baie de Sept-Îles) et de l’AGHAMM (Baie de Paspébiac)

18-Q-01

Description

La culture de la laminaire sucrée (Saccharina latissima) sur filières en mer nécessite de se procurer des semences (spores ou gamétophytes) issues des algues sauvages récoltées en milieu naturel. Pour le moment, l’ensemble des entreprises algocoles au Québec utilise des plantules provenant de géniteurs de Bonaventure en Gaspésie. Bien que les producteurs essaient de récolter les algues avant le développement de spores fertiles, l’introduction de nouvelles souches génétiques dans le milieu naturel autour des sites d’algoculture est probable. Lors de l’installation des plantules sur la filière, et lors d’intempéries causant beaucoup de mouvements de la filière, plusieurs plantules se détachent.

Ce projet vise à étudier l'introduction de la souche Bonaventure sur différents sites au Québec, tels que les sites de Sept-Iles et de Paspebiac, et à étudier la dissémination des souches de Bonaventure loin du site d'origine.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Années

Deux ans : De 2018 à 2020

Chercheur principal

Rénald Belley, biologiste échinodermes et macroalgues, Pêches et Océans Canada, Institut Maurice-Lamontagne, Région de Québec
Courriel : renald.belley@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l’équipe

Isabelle Gendron-Lemieux, chercheuse industrielle et coordonnatrice, Merinov
Marie-Pierre Turcotte, technicienne en mariculture, Merinov
Mathilde Lemoine, soutien du programme, Merinov
France Dufresne, chercheuse en génétique des populations, UQAR
Frédérique Paquin, professionnelle de recherche, UQAR

Collaborateurs

Marie-Hélène Rondeau, coordonnatrice biologiste, Association de gestion halieutique autochtone Mi'gmaq et Malécite (AGHAMM)
Sandra Blais, gestionnaire, Ferme maricole Purmer