Mycoses viscérales chez le saumon de l’Atlantique (Salmo salar) : Rôle des pathogènes fongiques opportunistes sur la santé et la mortalité des poissons dans les systèmes de salmoniculture

18-P-05

Description

En 2017, en Colombie-Britannique (C.-B.), la mortalité de plusieurs saumons de l’Atlantique d’élevage a atteint des niveaux élevés après que ceux-ci ont été transférés de parcs en filet d’eau douce à des parcs en filet d’eau de mer. Un grand nombre des poissons touchés présentaient des infections fongiques dans plusieurs organes, notamment la rate, le foie et les reins. Ces pathogènes fongiques, mis en cultures, se sont révélés être d’une espèce du genre Exophiala et Ochroconis, qui sont des types de champignons ascomycètes à pigmentation foncée. Dans une société en particulier, 4 % de la mortalité estivale au sein des fermes touchées ont été attribués à cette complication, avec des pertes estimées à environ 60 000 $. Pour aggraver encore la situation, en janvier 2018, des infections fongiques semblables ont été détectées chez une nouvelle classe d’âge de saumons transférés vers un nouveau site en septembre 2017.

L’objectif général de ce projet est d’améliorer notre compréhension des pathogènes fongiques opportunistes qui touchent les genres Exophiala et Ochroconis et dont on sait qu’ils provoquent des infections et maladies chez le saumon de l’Atlantique. Plus particulièrement, la recherche proposée vise à : 1) étudier la répartition spatiale et temporelle de ces pathogènes dans certaines fermes; 2) établir la prévalence de ces infections au sein des différentes classes d’âge de poissons et des tissus hôtes; 3) étudier le processus infectieux au moyen d’essais contrôlés afin de confirmer l’infectiosité des isolats pathogènes et d’évaluer leur incidence sur la santé des poissons; 4) cerner les mesures permettant de réduire les effets de ces champignons sur la santé des poissons dans les systèmes de production.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Années

Deux ans : De 2018 à 2020

Chercheur principal

Simon Jones, chercheur scientifique, Pêches et Océans Canada, Station biologique du Pacifique, Région du Pacifique
Courriel : simon.jones@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l’équipe

Terrie Finston, associée de recherche, Université de Victoria
Paul de la Bastide, associé de recherche, Université de Victoria
Will Hintz, professeur de biologie, Université de Victoria

Collaborateurs

Barry Milligan, directeur de la santé des poissons et vétérinaire, Cermaq Canada Ltd.