Amélioration du succès de la fécondation de l'omble chevalier

17-P-04

Description

Les populations sauvages d'omble chevalier ont un historique de surexploitation et les pêches à petite échelle qui sont encore pratiquées sont strictement réglementées par le gouvernement. Compte tenu de la demande élevée du marché pour un produit de bonne qualité, de la valeur marchande élevée et de la pertinence de cette espèce pour la production en fortes densités, l'omble chevalier semble un excellent choix pour le développement d'une industrie aquacole terrestre durable. Cependant, le développement de l'omble chevalier en tant qu'espèce d'élevage viable est limité par des taux de succès de la fécondation et taux de survie des œufs faibles et variables en élevage; même si la perte d'œufs attribuable à un échec de la fécondation n'est pas considérable, les pertes d'œufs peuvent s'avérer importantes durant le développement des œufs. En ce qui concerne la croissance à long terme et la prospérité d'une industrie d'élevage terrestre d'ombles chevaliers, nous devons être en mesure de fournir avec fiabilité des œufs ou des alevins au rendement connu et constant.

Ce projet permettra d'assurer le suivi du développement, de la survie et du succès de l'éclosion des œufs ainsi que du début du rendement des alevins au cours des quatre premiers mois après la période initiale d'alimentation. Le principal objectif de la recherche est d'améliorer le succès de la fécondation et du taux d'éclosion de l’omble chevalier en optimisant le régime alimentaire du stock de géniteurs et en établissant des protocoles pour la collecte de gamètes et la réalisation des fécondations.

Les trois objectifs de ce projet sont les suivants : 1) élaborer et tester un régime alimentaire optimisé pour les stocks reproducteurs d'omble chevalier; 2) optimiser les protocoles de collecte, de stockage et de fécondation des gamètes; et 3) évaluer les effets du régime alimentaire et de la fécondation optimisés sur le rendement des premiers stades de croissance. L'augmentation des taux de fécondation permettrait de réduire considérablement l'espace d'élevage, la consommation d'eau et d'électricité ainsi que la production de déchets. Elle pourrait aussi être un indicateur de l'amélioration de la santé et du bien-être des poissons. Le développement d'une industrie aquacole terrestre viable d'ombles chevaliers est tout à fait pertinent à l’objectif visant à élaborer des techniques d'élevage durable à intégrer aux pratiques d'élevage d'espèces sous-exploitées ou de nouvelles espèces.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Années

Projet de deux ans

Chercheur principal

Ian Forster, chercheur, Pêches et Océans Canada, Laboratoire de West Vancouver, Région du Pacifique
Robert Devlin, chercheur, Pêches et Océans Canada, Laboratoire de Vancouver Ouest, Région du Pacifique
Courriel : Ian.Forster@dfo-mpo.gc.ca
Courriel : Robert.devlin@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l'équipe

Brad Hicks, vice-président exécutif, Taplow Ventures

Collaboratrice

Wendy Vandersteen, gestionnaire des opérations et gestionnaire du développement des stocks de géniteurs, Miracle Springs Inc.