Études des agents pathogènes de la peau ulcéreuse Moritella viscosa et Tenacibaculum chez le saumon de l'Atlantique : interactions et élaboration d'essais in vivo

16-1-M-02

Description

Dans le cadre d'un projet précédent du PCRDA (M-14-01-003), six isolatsNote de bas de page 1 de Moritella viscosa prélevés sur les côtes Est et Ouest du Canada ont été examinés et deux modèles d'essai in vivo ont été élaborés pour les deux régions respectives. Des études d'efficacité portant sur divers vaccins utilisant les deux modèles d'essai ont également été réalisées.

Ce projet examine deux agents pathogènes préoccupants pour l'industrie salmonicole, Moritella viscosa et Tenacibaculum, ainsi que leur rôle dans les maladies provoquant des ulcères de la peau. L'équipe utilisera sa récente expérience liée à l'élaboration de modèles d'essai d'immersionNote de bas de page 2 pour mieux comprendre les maladies provoquant des ulcères de la peau. L'objectif principal est d'étudier les espèces bactériennes du genre Tenacibaculum, qui provoque une condition appelée tenacibaculose. Le second objectif est d'étudier les interactions entre les bactéries associées aux ulcères de la peau. Le projet se concentre sur les isolats de la côte Est du Canada, ainsi que sur des modifications intéressantes des températures auxquelles la pathogénicité est observée sur le terrain (p. ex., Moritella viscosa)

Ce projet fournira des données fondamentales qui permettront de progresser dans l'élaboration de vaccins qui seront utilisés au Canada et qui offriront à l'industrie aquacole une stratégie alternative et proactive pour lutter contre les maladies bactériennes. Les vaccins amélioreront le bien-être des animaux et la durabilité de la salmoniculture, tout en réduisant les pertes économiques dues à la mortalité des poissons, à l'utilisation d'antibiotiques et à la baisse de qualité du produit commercial. Les résultats de l'étude peuvent être utilisés par l'industrie aquacole pour réaliser des recherches sur la sélection génétique pour la résistance aux maladies, pour aider la communauté chargée de la santé du poisson à utiliser de meilleures méthodologies de diagnostic pour confirmer et traiter les maladies provoquant des ulcères de la peau, et pour mieux comprendre les maladies naturelles qui affectent le saumon sauvage et leurs effets sur les poissons d'élevage.

Nom du programme

Programme coopératif de recherche et développement en aquaculture (PCRDA)

Année

Projet de deux ans

Chercheur principal

Steven Leadbeater
Biologiste, Pêches et Océans Canada, Station biologique de St. Andrews, Région des Maritimes
Courriel: Steven.Leadbeater@dfo-mpo.gc.ca

Membres de l'équipe

  • Allison MacKinnon, Elanco Canada Ltd.
  • Anthony J. Manning, Conseil de la recherche et de la productivité

Collaborateurs

  • Leighanne Hawkins, Cooke Aquaculture Inc.