Traitement des épidémies

Il est possible de prévenir bien des maladies au moyen de vaccins ou de bonnes pratiques d’élevage. Mais lorsqu’une maladie ou une infestation se déclare, un traitement peut être administré afin de protéger la santé des animaux d’élevage et sauvages.

Le Règlement sur les activités d’aquaculture stipule que les fermes peuvent seulement utiliser des médicaments si Santé Canada en approuve la vente, s’ils sont prescrits par un vétérinaire agréé et administrés sous la supervision d’une personne autorisée à pratiquer la médecine vétérinaire. Les produits antiparasitaires sont régis par des règles strictes et doivent être appliqués conformément aux conditions prescrites sur l’étiquette. Santé Canada dispose de règles rigoureuses régissant l’utilisation de produits de traitement sur les animaux élevés pour la consommation alimentaire. Santé Canada fixe des limites maximales des résidus dans les poissons récoltés, et le traitement doit être suivi d’une période suffisamment longue avant que les poissons puissent être pêchés. L’Agence canadienne d’inspection des aliments surveille les poissons dans les usines de transformation réglementées par le gouvernement fédéral et recherche la présence d’agents thérapeutiques dans les poissons pour garantir qu’ils ne dépassent pas les niveaux fixés par Santé Canada.

Si les agents thérapeutiques employés ont causé ou sont soupçonnés d’avoir causé un événement de mortalité ou de morbidité dans des populations de poissons sauvages dans les 96 heures suivant un rejet de médicaments ou de produits antiparasitaires, les titulaires de permis doivent aviser le MPO immédiatement. Si des agents désignés constatent que des rejets issus de l’aquaculture pourraient être à l’origine de l’événement, des échantillons seront prélevés et analysés. Si les analyses révèlent que la substance a été rejetée de manière illégale, c’est-à-dire que la substance elle-même est illégale ou que la substance est légalement autorisée, mais qu’elle n’a pas été utilisée de la manière autorisée, Pêches et Océans Canada mènera une enquête approfondie et prendra les mesures d’application qui conviennent.

Rapports

Pour en savoir davantage